Le casse-tête des Français de l’étranger pour obtenir le Pass Sanitaire

Le casse-tête des Français de l’étranger pour obtenir le Pass Sanitaire

Dès les premiers jours d’août, le pass sanitaire sera obligatoire en France pour accéder à certains lieux de la vie courante. Mais aussi aux lieux de loisirs et de culture comme les cinémas, les théâtres, les salles de sport, les restaurants, bars, etc. Les Français de l’étranger peinent à bénéficier de ce pass, et ce, même lorsqu’ils sont vaccinés. Véritable casse-tête pour les expatriés, que faut-il faire pour pouvoir obtenir le saint graal quand on a été vacciné à l’étranger ?

Un accès au Pass Sanitaire restreint pour les Français de l’étranger

3 millions de français sont expatriés à l’étranger et se retrouvent face à ce problème. Nombre d’entre eux n’ont pas pu bénéficier de la vaccination en France et se sont donc fait injecter le vaccin dans leur pays de résidence. L’incompréhension face au manque de préparation des autorités françaises est d’autant plus grande que le personnel diplomatique avait reçu des directives pour encourager la vaccination des Français de l’étranger où qu’ils se trouvent.

Parmi cette communauté, on distingue plusieurs cas qui sont détaillés dans cet article: 

  • Les Français vaccinés en UE avec un vaccin homologué par l’agence européenne (Pfizer, Moderne, AstraZeneca, Jansen) dont le QR code est déjà reconnu par le pass sanitaire français ; 
  • Ceux vaccinés hors de l’UE avec un vaccin homologué par l’EMA (Pfizer, Moderne, AstraZeneca et Jansen, et depuis le 19 juillet, Covishield) mais pas de QR code reconnu en France ; 
  • Ceux vaccinés avec un vaccin non homologué par l’EMA (SinovacCoronavac, Sinopharm) et donc non reconnu par la France ; 

Pour obtenir le QR code du pass sanitaire, il est pour l’instant essentiel d’avoir fait la démarche en France ou dans un pays de l’UE (que ce soit pour la vaccination ou pour le test). Il est aussi nécessaire de bénéficier d’un numéro de sécurité sociale valide ou d’un numéro temporaire puisque le pass sanitaire est délivré par l’Assurance maladie. Faute de quoi, la France ne vous délivrera pas le saint graal. Les Français de l’étranger se sentent « oubliés », « invisibles », « pas une priorité », « discriminés », ou encore « pas vraiment français », comme en témoignent les expatriés à qui nous avons parlé. 

Pire, les expatriés français qui sont vaccinés avec un vaccin non homologué « sont soumis aux contraintes des personnes qui ne sont pas vaccinées », a déclaré le secrétaire des Français de l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne.

Les Français expatriés en Europe: l’application TousAntiCovid désormais capable de lire tous les QR codes européens pour générer le Pass Sanitaire 

Les Français expatriés en Europe ont un peu plus de chance. Si, jusqu’à il y a encore quelques jours, l’application TousAntiCovid n’était pas capable de lire les QR codes européens pour générer le pass sanitaire, c’est maintenant chose possible depuis le 19 juillet.

« Ça fonctionne super bien. Les pass européens se convertissent instantanément avec le système français. C’est géré par la Commission européenne pour que chaque pays dispose des clefs de décryptage des 26 autres Etats européens et que la lecture des pass soit automatique et instantanée dans tous les Etats membres » 

détaille la députée des Français établis hors de France, Anne Genetet.
©AFP – vue de la page d’accueil de l’application TousAntiCovid

Pour la reconnaissance des QR code des tests PCR, là, il y a encore du boulot, avoue-t-elle. L’application ayant encore du mal à reconnaître et lire les QR code européens. Seuls les certificats de vaccination sont bien lus. 

Le cas de l’Autriche dans l’UE: des vaccins homologués qui ne le sont pas en France et qui facilitent les démarches des expatriés autrichiens 

Afin de faciliter les démarches de ses expatriés, l’Autriche a reconnu des vaccins qui étaient homologués par l’OMS en plus de ceux de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Ainsi, l’Autriche reconnaît 7 vaccins en tout: Comirnaty de BioNtech/PfizerVaxzevria/AstraZeneca, Covishield de l’Institut du sérum de l’Inde, Janssen/Johnson & JohnsonModernaSinopharm et Sinovac-Coronavac. Contre les 4 reconnus par l’EMA et la France: Comirnaty de BioNtech/PfizerVaxzevria/AstraZeneca, Janssen/Johnson & Johnson et Moderna (et Covishield pour la France depuis le 19 juillet).

Pourtant, depuis plusieurs mois, ces vaccins (Sinopharm et Sinovac) sont injectés à une large partie de la population mondiale principalement en Asie, Amérique du Sud, Afrique, etc. De nombreux Français résidant à l’étranger ont aussi reçu des doses de ces vaccins et ne peuvent pas bénéficier du pass pour l’instant car la France ne les reconnaît pas.

En Autriche, un équivalent du Pass Sanitaire français est en vigueur: la « règle 3-G » exige une preuve de l’état de santé à l’entrée des lieux de loisirs (restaurant, tourisme, culture, etc). Les expatriés autrichiens qui se seraient fait vaccinés à l’étranger hors UE avec un vaccin non homologué par l’EMA mais qui l’est par l’OMS peuvent donc accéder au pass sanitaire de leur pays d’origine sans problème. 

La France devrait aussi reconnaître les vaccins de l’OMS comme l’Autriche pour ne pas pénaliser ses expatriés

Afin de simplifier les démarches de ses expatriés, selon plusieurs conseillers des Français à l’étranger, dont Laure Pallez, conseillère aux Etats-Unis, « la solution serait de reconnaître les vaccins de l’OMS et de l’EMA » en France. « On est nombreux à avoir posé des questions aux autorités et aux ministres » mais pour l’instant rien de clair sur une reconnaissance de ces vaccins, pointe Marc Villard, conseiller au Vietnam. 

Pourtant, ce procédé est pleinement permis par l’Union européenne qui laisse libre choix à ses Etats membres d’homologuer aussi les vaccins de l’OMS en plus de ceux de l’EMA. Il aura pourtant fallu de nombreuses semaines à la France pour que le Covishield soit reconnu malgré qu’il ait les mêmes composants que l’AstraZeneca. Que vont décider les autorités françaises concernant ces deux vaccins? Il serait pourtant d’utilité publique des les homologuer.

En attendant, que faut-il faire pour pouvoir bénéficier du pass sanitaire lorsqu’on a été vacciné hors UE avec un vaccin homologué ? Et avec un non homologué ? 

Vaccinés hors UE avec un vaccin homologué: un protocole temporaire, « pas facile à utiliser », a été mis en place 

Si vous êtes expatrié français hors de l’UE et que vous avez été vacciné avec un vaccin homologué, un protocole temporaire, un peu compliqué, a été mis en place pour que vous puissiez bénéficier du pass sanitaire. Mais, pas encore au point, beaucoup d’expatriés se voient refuser l’accès lorsqu’ils tentent de s’en procurer un en pharmacie ou en centre de vaccination.

La députée des Français établis hors de France, Anne Genetet, confirme qu’une procédure existe (détaillée ci-dessus). Mais elle avoue que, sur le terrain, de nombreux Français vaccinés hors UE avec un vaccin homologué n’arrivent pas à avoir le pass. « La personne qui saisie les cases doit être de bonne volonté, il faut tomber sur quelqu’un de bonne foi », avoue Anne Genetet qui a reçu beaucoup de témoignages d’expatriés.

Vaccinés hors UE avec un vaccin homologué: malgré ce protocole temporaire, beaucoup d’expatriés ne parviennent pas à avoir le pass

Un protocole qui n’est pas officialisé et un manque de communication interne, pointe Marc Guyon, conseiller des Français à Hong Kong ainsi que d’autres conseillers. « C’est un peu au cas par cas. Pas de système facile à utiliser avec des mesures homogènes sur le territoire« , dénonce-t-il.

Tous les conseillers des Français de l’étranger semblent aller dans ce sens. Ils reçoivent tous les jours des dizaines de messages d’expatriés inquiets. « Il n’y a pas de moyen simple pour faire reconnaître cette vaccination. Ce n’est pas systématique », regrette Laure Pallez, conseillère aux Etats-Unis. Sur les groupes Facebook des Français expatriés, beaucoup confirment ces propos:

« J’ai tenté ma chance aujourd’hui dans plusieurs pharmacies qui ont refusé, je suis également allée au centre de vaccination de l’Hôtel de Ville, qui d’après la personne que j’ai vu, ne le fait plus depuis ce matin ! Désespérant! »

commente une internaute sur Facebook.

Vaccinés hors UE avec un vaccin homologué: à force de persévérance, d’autres y parviennent, voici comment

Cependant, cette technique semble fonctionner pour un certains nombre d’expatriés, qui à force de persévérance, parviennent à obtenir le sésame. De nombreux commentaires sur le groupe Facebook des Français des Etats-Unis confirment que cette procédure peut fonctionner: « Je suis allée à la pharmacie de l’opéra à Paris et ils me l’ont fait sans problème. J’ai présenté mon US passport et ma carte de vaccination CDC et c’est tout. J’ai pu alors m’enregistrer sur le pass sanitaire », commente une internaute. « J’y suis arrivée: ça a pris 40 min à la pharmacienne pour trouver mais on y est arrivé!! », se réjouit une autre qui a suivi la procédure ci-dessous à la lettre.

Capture d’écran d’une publication Facebook (groupe « Les Frenchies aux Etats-Unis) du protocole à suivre afin d’obtenir le Pass Sanitaire

Vaccinés hors UE avec vaccin homologué: le cas de Lorenzo, vacciné à Hong Kong avec Pfizer, qui a obtenu son Pass Sanitaire

Lorenzo, vacciné de deux doses Pfizer à Hong Kong est arrivé en France le 21 juin. Il a obtenu son pass sanitaire un mois plus tard soit le 21 juillet après avoir tout essayé. Et partout où il allait, centres de vaccination, agences régionales de santé, cabinets médicaux: « On me regardait avec des grands yeux sans m’apporter aucune solution ». En dernier recourt, Lorenzo a tenté le call centre de l’application TousAntiCovid:

« Ils étaient au courant que c’était un problème et m’ont dit d’appeler tous les médecins de la ville. Et qu’au bon vouloir d’un médecin, je pourrais obtenir mon pass sanitaire »

cite-t-il mot pour mot.

Après avoir été baladé de main en main, c’est finalement grâce à une visite médicale à son travail, obligatoire après son retour de Hong Kong, que Lorenzo obtient enfin le saint graal. « Avec la médecine du travail, on a mis 30 minutes à compéter toutes les infos mais on y est arrivé », dit-il, pass sanitaire en main. Mais il déplore qu’aucune solution claire ne soit donnée aux expatriés Français: « C’est vraiment pas simple ».

Capture d’écran d’une publication Facebook (groupe Les Français à Hong Kong) détaillant la procédure à suivre pour obtenir le pass sanitaire pour les vaccinés avec un vaccin homologué

Vaccinés hors UE avec un vaccin homologué: un système centralisé qui génèrerait automatiquement le QR code est à l’étude

De son côté, le Secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne, a aussi fait des annonces qui devraient rassurer les Français des quatre coins du monde puisqu’il a révélé qu’une « solution technique », plus pérenne, était en cours de déploiement.

Cette dernière permettra aux expatriés français qui ont été complètement vacciné hors de l’UE avec un vaccin homologué de bénéficier du pass sanitaire. « Il suffira de présenter les documents des vaccins du pays de résidence et un système génèrera automatiquement le QR code », précise Anne Genetet. « Le but de cet outil est de centraliser les protocoles de tous les pays en un seul outil informatique car pour le moment c’est pays par pays », ajoute la députée. Un outil qui devrait donc simplifier les démarches des expatriés et qui sera disponible prochainement.

Vaccinés hors UE avec un vaccin non homologué: le cas de Mathieu vacciné avec Sinovac en Thaïlande

Mathieu habite à Phuket depuis 6 ans où il est enseignant à mi-temps. Il n’est pas retourné en France et n’a pas vu sa famille depuis 2 ans. Cet expatrié s’est fait vacciné le 26 juin dernier avec le Sinovac-Coronavac qui est non homologué en France mais reconnu par l’OMS. « C’était le seul qui était disponible ici, pas de choix », explique-t-il. Mathieu pensait quand même que la vaccination lui faciliterait son retour en France prévu le 1er août pour un mois.

« Mais la France ne reconnaît pas encore le vaccin chinois donc c’est comme si j’étais pas vacciné »

déplore Mathieu.

Ce français expatrié en Thaïlande se sent délaissé par les autorités françaises car malgré sa vaccination, impossible pour l’instant de bénéficier du pass sanitaire de manière sûre. « Je me sens invisible, je suis le pestiféré. C’est quoi ma solution maintenant ? Des tests PCR tout le temps ? Le gouvernement ne sait même pas qu’on existe », s’indigne-t-il.

Vaccinés hors UE avec un vaccin non homologué: la députée Anne Genetet apporte des éléments de réponse

Interrogée à ce sujet, la députée Anne Genetet affirme qu’une solution est déjà effective pour les expatriés vaccinés avec un vaccin non homologué :

« Il faut se présenter dans un centre de vaccination avec une sérologie faite en France. Si cette sérologie est positive et que la personne a des anticorps, on fait comme pour les personnes contaminées, une seule dose de vaccin sera injectée. 7 jours d’attente puis pass sanitaire comme pour les vaccins homologués »

assure Anne Genetet. 

« Le ministre a dit (ndlr, ce 22 juillet), ‘les anticorps confirment soit que vous avez été malade soit que vous avez été vacciné’, sans préciser par un vaccin homologué ou non », ajoute-t-elle. Mathieu pourrait ainsi bénéficier du pass sanitaire une semaine seulement après son arrivée en France. Et en attendant, il devra effectuer des tests PCR ou antigéniques tous les 48h, maintenant gratuits pour tous les citoyens de nationalité française, même les expatriés.

Pour en savoir plus sur la gratuité des tests, lire aussi: Le pass sanitaire est voté: quelles conséquences? 

Vaccinés hors UE avec un vaccin non homologué: deux autres possibilités à l’étude pour des solutions plus viables

D’autres ouvertures sont aussi à l’étude, comme le détaille Anne Genetet dans la vidéo ci-dessous. La première concerne le protocole OMS, « mais qui est vérifié par des scientifiques indépendants en France afin d’évaluer les risques » en vue d’une potentielle reconnaissance par la France de ces vaccins. La deuxième consiste à recevoir « une dose de vaccin d’ARN Messager après les deux doses reçues dans le pays », explique-t-elle. 

Dans les mois à venir, la situation devrait donc se débloquer pour les Français de l’étranger vaccinés avec un vaccin non homologué qui se sentent « oubliés« . En attendant, les concernés peuvent toujours essayer la technique de la sérologie et de la 3e dose.

Laisser un commentaire