Coronavirus: la Russie se calfeutre - le Président de l'UFE nous répond

La Russie se calfeutre. L’image est impressionnante, celle d’une place rouge totalement vide.

Le Goum, célébrissime grand magasin de la capitale russe, qui date des Tsars, est fermé, mais continue de livrer à domicile.

Le célèbre grand magasin Goum est fermé

Moscou tout entière est désormais confinée mais ce n’est pas le cas de toute la fédération.

Le maire de la ville, Sergueï Sobianine, autorise les moscovites à se rendre au travail, à acheter des vivres et aller au supermarché et également bien sûr chez le médecin. Pour le reste, ils peuvent promener leur chien dans un rayon de 100 mètres et sortir leurs poubelles.

Le premier ministre Mikhaïl Michoustine a invité les autres régions de l’immense pays à réfléchir à la mise en place de mécanismes similaires.

Le pays ne compte officiellement qu’environ 1500 cas pour le moment mais la vérité en la matière, venant d’un régime qui n’est pas toujours adepte de la transparence, est incertaine.

L’économie bloquée alors que les hydrocarbures sont à un prix historiquement bas

Alexis Tarrade - Président de l'UFE Russie

Une semaine chômée a été décidée. L’économie du pays est totalement paralysée et aucun vol de l’étranger n’est autorisé à atterrir  Tout ceci dans un contexte particulièrement complexe avec une guerre des prix des hydrocarbures, principale source d’exportation du pays. La Russie ayant refusée de suivre les pays de l'OPEP, ces derniers voulaient limiter la production pour maintenir les cours.

Alexis Tarrade, de l’UFE Russie, nous décrit l’ambiance sur place :

« les personnes de retour sont confinées, quelle que soit la nature de leur Visa, c’est très problématique ! En particulier il y a  un certain nombre de personnes, cadres et dirigeants d’entreprises qui n’ont pas de visa résident et qui sont bloqués en France ! Ce sont des situations très compliquées avec le mari bloqué en France et son épouse et leurs enfants en Russie ! »

Les chiffres d'état remis en cause

M. Tarrade, comme beaucoup, est dubitatif des chiffres officiels : « il y avait beaucoup de travailleurs chinois sur le territoire, et la Chine est évidemment voisine de la Russie, c’est étonnant ».

« les personnes de retour sont confinées, quelle que soit la nature de leur Visa, c’est très problématique ! En particulier il y a  un certain nombre de personnes, cadres et dirigeants d’entreprises qui n’ont pas de visa résident et qui sont bloqués en France ! Ce sont des situations très compliquées avec le mari bloqué en France et son épouse et leurs enfants en Russie ! » Alexis Tarrade - UFE Russie

Pas de confinement général, les étrangers, eux, partent en masse

Concernant le départ du pays, le consulat a aidé nous indique-t-il, les prix ont été négociés, et on trouve encore des vols abordables autour de 500 €. Pour les étudiants, il y a une incitation à partir, les dortoirs étant fermés, mais certains, étrangers, sont restés et sont donc désormais illégalement en Russie. Ils risquent alors une sortie du territoire définitive avec l'aide de la police locale (sic) et une impossibilité de revenir pendant 5 ans. Cela est cependant largement au « cas par cas » nous indique M. Tarrade, selon le bon vouloir de l’agent des douanes à l’aéroport. En tout cas, tout le monde est concerné de la même façon. Le directeur Général d’Eiffage Russie, qui était au Maroc, ne peut pas rentrer dans le pays.

Les habitants, eux, prennent la situation de manière relativement nonchalante, « à la russe » nous dit Alexis Tarrade, jusqu'à quand ?

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire