La forêt, l’arme anti-réchauffement climatique ?

La forêt, l’arme anti-réchauffement climatique ?

A l’échelle mondiale, les forêts absorberaient un tiers des émissions de gaz à effet de serre. La capacité d'absorption de carbone annuelle des forêts françaises est estimée à 70 millions de tonnes équivalent CO2, soit 13 % des émissions françaises de gaz à effet de serre stockées. À titre d'exemple, un arbre de taille classique peut absorber l'équivalent de 5 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 5 vols aller-retour entre Paris et New York.

Dans la lutte contre le réchauffement climatique, de plus en plus de pays investissent dans l’arbre. Le gouvernement australien a récemment annoncé son intention de planter un milliard d’arbres d’ici 2050, soit 400 000 hectares de forêts en plus dans le pays. Le but est de se rapprocher des objectifs des accords de Paris en capturant 18 millions de tonnes de carbone supplémentaires d’ici 2030.

La Chine, l’Inde et le Pakistan se sont lancés dans de vastes programmes de plantation. Depuis 1978, la Chine a planté plus de 66 milliards d’arbres le long du désert de Gobi pour endiguer l’avancée du sable. La planète est plus verte aujourd’hui qu’il y a vingt ans et cela malgré la déforestation en cours au Brésil.

L’effort à réaliser reste colossale car il faudrait, pour respecter les engagements de Paris, planter 3000 milliards d’arbres.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire