La Députée Paula Forteza, quitte LRM et l’Amérique.

La Députée Paula Forteza, quitte LRM et l’Amérique.

Paula Forteza, députée des Français de l’étranger, circonscription d’Amérique latine, avait annoncé sa candidature aux élections municipales à Paris. Beaucoup y voyaient un désintérêt pour les Français de l’étranger et ses critiques en avaient profité pour lancer une pétition demandant sa démission de son mandat parlementaire.

Engagée auprès de Cedric Villani, la députée confirme non seulement sa candidature à Paris mais sa démission du groupe LRM à l’Assemblée nationale auquel elle appartenait jusqu’alors. Elle critique un  mouvement, «  La République en marche », « verrouillé, qui récompense les amitiés plus que les compétences et suit une dynamique d’exclusion, de rétrécissement, plus que de rassemblement ».

Elle rejoint un dizaine d’autres députés qui ont quitté LRM et espère la création d’un « groupe écologiste et progressiste». « De nombreux départs ont exprimé à quel point notre action n’est pas à la hauteur. L’écoloprogressisme, que nous sommes plusieurs collègues à défendre, est une voie crédible et prometteuse », dit elle. « Nous voulions combattre les appareils : nous en avons recréé un de toutes pièces » explique Paula Forteza».

De nombreux départs sont liés aux élections municipales. Beaucoup d’élus LRM mécontents des investitures ont claqué la porte, comme à Lille, Paris, Annecy, etc… La dissidence est une constante de la vie des partis, dans l’ancien comme le nouveau monde. A la différence dans le cas de LRM que ce sont pourtant par ces investitures que ces quasi inconnus, novices en politique, comme Paula Forteza, avaient été élus, remarque un proche du gouvernement.

Cédric Villani, reçu par Emmanuel Macron, a refusé de retirer sa candidature. Paula Forteza sera sa tête de liste le 19ème arrondissement de Paris. Nul doute que cette décision relancera la pétition. Les uns y verront du courage, les autres de la politicaillerie.

 

Laisser un commentaire