La Covid-19 met le gouvernement français sous cloche

La Covid-19 met le gouvernement français sous cloche

Le Président de la République Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif à la Covid-19, a indiqué l’Elysée jeudi (17 décembre). Ce diagnostic a été établi suite à un test RT PCR réalisé dès l’apparition de premiers symptômes, peut-on lire dans le communiqué. Conformément aux consignes sanitaires en vigueur applicables à tous, le Président de la République s’isolera pendant 7 jours mais continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance.

Pas de Noël au Liban

Par conséquent, son déplacement au Liban prévu la semaine prochaine, les 22 et 23 décembre, est annulé. Il devait passer un réveillon de Noël avec les militaires français de la Finul, la Force intérimaire des Nations unies au Liban, et rencontrer de nouveau les dirigeants libanais. Il était aussi censé être auprès des Libanais après l’explosion qui a dévasté le port de Beyrouth, le 4 août dernier.

Castex à l’isolement

Le Premier ministre Jean Castex, qui devait présenter devant le Sénat la stratégie vaccinale du gouvernement ce matin, est susceptible d’être cas contact et a donc décidé de s’isoler également, a déclaré le président de la Chambre haute Gérard Larcher. C’est le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui assurera cette présentation devant les sénateurs.

Ferrand, Fesnau, Kohler, les cas contacts se multiplient

Mercredi 16 décembre, un dîner de la majorité était organisé à l’Elysée. Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, et Alexis Kohler, secrétaire général de l’Elysée, ont, donc, été déclarés cas contacts. Le député Stanislas Guérini s’est quant à lui placé à l’isolement par mesure de prévention tout comme François Bayrou qui dit “prendre les précautions nécessaires à Pau”. Christophe Castaner, Patrick Mignola, Stéphane Séjourné et Thierry Solère, qui étaient également conviés au dîner, attendent les consignes de l’Elysée.

Mardi, des personnalités politiques ont déjeuné avec le président de la République, et ont annoncé qu’elles se plaçaient par conséquent à l’isolement. Il s’agit notamment de Damien Abad qui n’a “pas encore reçu d’appel de l’Agence régionale de santé” mais va se faire tester samedi. Il était cependant “assez loin” du président à table, a-t-il souligné à l’AFP.

Sont aussi concernés: Valérie Rabault, Olivier Becht et André Chassaigne, déjà été atteint par le coronavirus lors de la première vague. Le député Bertrand Pancher indique avoir réalisé un test par précaution et est en attente des résultats.

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI et député de Seine-Saint-Denis, assure quant à lui qu’il n’est pas un cas contact d’Emmanuel Macron car il se trouvait “à 10 mètres” de lui lors de ce déjeuner.

La Première dame en Visio-conférence

La Première dame va se faire tester et pourra poursuivre ses activités en visioconférence. Brigitte Macron avait déjà été testée négative mardi 15 décembre avant d’effectuer une visite dans un service pédiatrique de l’hôpital Saint-Louis à Paris.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire