Journées du Patrimoine : à l'étranger aussi

Journées du Patrimoine : à l'étranger aussi

Comme depuis 38 ans, la France fête ses monuments et son savoir-faire à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Nos ambassades sont des symboles politiques, économiques mais aussi parfois architecturaux et le reflet de la culture française aux quatre coins du monde. En plus, la France présente un réseau diplomatique parmi les plus étoffés à l’instar des Etats-Unis et de la Chine avec environ 200 postes diplomatiques (ambassades et consulats, agences consulaires). Là où la Covid-19 ne frappe pas, les diplomates ont ouvert leurs portes tout le week-end.

Découverte de l’ambassade à Bruxelles

Située boulevard du Régent, la Résidence de France est un hôtel particulier de style néoclassique élevé par l’architecte Jean Culot pour le vicomte Charles de Spoelberch de Lovenjoul, bibliophile passionné par le romantisme français. À sa mort, il légua sa collection de manuscrits originaux à l’Institut de France ainsi que son hôtel particulier, destiné à servir de résidence à l’Ambassadeur ou Ambassadrice de France auprès du Roi des Belges. Un jardin, créé en 1910, réaménagé en 1961 par René Pechère et en 2019 par Erik Dhont permet de rejoindre la chancellerie diplomatique dont le bâtiment a été construit en 1909 par l’architecte français Georges Chedanne.

Cet édifice est désormais classé comme unique exemple de style Art nouveau français à Bruxelles. Inauguré en 1911, le bâtiment exalte sur sa façade les valeurs de la République française. Sous des guirlandes végétales, des personnages symbolisent la Liberté, l’Égalité et la Fraternité.

La grille monumentale d’Edgar Brandt est un témoignage unique du renouveau du fer forgé caractéristique de la première décennie du XXe siècle. Ces bâtiments historiques sont les témoins et les acteurs de la diplomatie française en Belgique. Le site est ouvert le samedi 18 et le dimanche 19 septembre.

Un classique : le Palais Farnèse à Rome

Le public pourra visiter les salles les plus célèbres du piano nobile du Palais, et notamment découvrir la Salle d’Hercule, la Salle des Fastes Farnésiens, la Salle des Possessions Farnèse, les Camerini, la Galerie des Carrache. Comme les années précédentes, l’École française de Rome, s’associera à l’événement, en ouvrant sa bibliothèque au deuxième étage du palais.

L’entrée gratuite, avec nombre de place limitées dans le respect des normes sanitaires, se fera exclusivement sur réservation à travers un enregistrement en ligne, obligatoire pour tous les visiteurs dont le lien sera publié dans cet article et sur la page Facebook @FranceenItalie à partir du 20 septembre à midi.

Veuillez noter qu’il est indispensable de présenter un passe sanitaire valable et disposer d’une pièce d’identité valide, ainsi que de la réservation imprimée de la visite (avec l’heure d’entrée prévue et les noms de chaque visiteur). Dans le contexte de la crise sanitaire, il est rappelé que le port du masque restera obligatoire à l’intérieur du Palais, ainsi que l’utilisation de gels hydro-alcooliques et le respect de la distance d’un mètre entre les personnes.

Veuillez également noter que les bagages, les sacs volumineux et les casques seront interdits. Il ne sera pas autorisé non plus d’apporter de la nourriture ou des boissons dans l’enceinte du Palais Farnèse.

Une ambassade à l’architecture moderne à Berlin

Depuis plus d’un siècle, la France est propriétaire d’un terrain situé sur la Pariser Platz, dominée par la silhouette de la porte de Brandebourg. C’est sur cet emplacement que se trouvait l’ancienne ambassade, depuis son acquisition en 1860 jusqu’à sa destruction en 1945 lors de la seconde guerre mondiale. La parcelle, rasée en 1959, est restée en friche pendant près d’un demi-siècle.

La France a obtenu la restitution de son terrain après la réunification en 1990. Il était logique que, dans la perspective du transfert de la capitale fédérale de Bonn à Berlin, la France souhaite reconstruire son ambassade sur ce qui a toujours été son emplacement traditionnel, et y regrouper l’ensemble des services français appelés à s’implanter dans cette ville.

L’Ambassade de France en Allemagne a donc été réinstallée fin septembre 2002 dans la capitale allemande, sur son site historique de la Pariser Platz, situé au cœur même de Berlin, face à la porte de Brandebourg.

Le bâtiment de l’ambassade regroupe la chancellerie diplomatique, la section consulaire ainsi que l’ensemble des services officiels français à Berlin. A la fin des travaux en octobre 2002, les services de l’ambassade, installés jusque-là dans les locaux provisoires Kochstraße 6/7 (Kreuzberg) et à la Maison de France, Kurfürstendamm 211, ont deménagé dans le nouveau bâtiment.

Le projet architectural a fait l’objet d’un concours. L’appel public à candidatures a été lancé en décembre 1995. Parmi les 150 candidatures reçues, le jury a retenu sept architectes et autant de bureaux d’études. En mai 1997, le jury a déclaré l’équipe conduite par M. Christian de Portzamparc, architecte-mandataire, lauréate de la consultation. La première pierre a été posée le 10 juillet 1998.

Une visite virtuelle à Otawa disponible toute l’année

Situé sur la Promenade Sussex, le bâtiment est un véritable trésor «Arts Déco». Il vaut aussi bien pour les tapisseries de Marcel Gromaire «Les 4 saisons» que pour la décoration murale de 120 m2 signée par Alfred Courmes, intitulée la France heureuse. Tout un programme ! Le site de l’ambassade en propose une visite virtuelle qui en dévoile certains atours.

En France, découvrez les métiers de la diplomatie

À l’occasion de cette 38e édition des Journées européennes du patrimoine, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ouvrira ses portes sur quatre de ses sites : l’hôtel du ministre (Quai d’Orsay) à Paris (75), les archives diplomatiques à La Courneuve (93), le jardin du château de La Celle-Saint-Cloud (78) et le centre des archives diplomatiques à Nantes (44).

Lors de ces journées, le public pourra découvrir le travail des agents du ministère, notamment du Centre de crise et de soutien, des cartographes et des conservateurs des archives. A quelques mois de la présidence française de l’Union européenne, l’Europe sera mise à l’honneur avec une programmation spéciale. Pour vous éviter une trop longue attente, le ministère a mis en place un système de réservation en ligne. Rien de plus simple : il vous suffit de choisir votre heure d’arrivée et de vous inscrire avec votre nom. Vous recevrez ensuite un mail de confirmation avec votre invitation à présenter à l’entrée.

Laisser un commentaire