Guadeloupe, 3e dose, gratuité des tests… Ce que l’on sait des nouvelles mesures contre la Covid

Guadeloupe, 3e dose, gratuité des tests… Ce que l’on sait des nouvelles mesures contre la Covid

Troisième dose prévue en septembre, confinement strict en Guadeloupe, fin de la gratuité des tests de dépistage… Voici les dernières mesures annoncées par le porte-parole du gouvernement ce mercredi 11 août. Un article de notre partenaire Ouest-France.

« 22 500 nouvelles contaminations sont détectées en moyenne chaque jour », il s’agit d’un« plateau très haut qui ne semble pas s’infléchir », commence Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, à l’issue du Conseil des ministres et du Conseil de défense sanitaire ce mercredi 11 août.

« À l’hôpital, la situation s’aggrave »« Le nombre de personnes en réanimation a augmenté de 30 % en une semaine », explique-t-il.

Bar and restaurant owners protest against France’s coronavirus disease (COVID-19) safety restrictions in Cambrai, France, August 7, 2021. REUTERS/Pascal Rossignol

Une semaine de rodage

Cette « augmentation vive » commence à avoir des « conséquences sérieuses ». La situation est « inquiétante en Occitanie, en PACA, et en Corse », continue-t-il, ajoutant que « nous avons des motifs d’espoir en France métropolitaine avec la vaccination », et le « passe sanitaire depuis lundi. Ce passe, c’est la vie qui continue. C’est ce qui évite un confinement dans beaucoup de territoires ».

Cette semaine sera « une semaine de rodage et d’explication, mais il n’y aura pas d’application à la carte ».

Le porte-parole a ensuite énuméré la série de décisions prises pendant le conseil des ministres de ce jour, « une nouvelle étape dans cette prérentrée ».

Une campagne de rappel mi-septembre

Au sujet de « la sécurité de nos frontières, des contrôles plus drastiques encore » seront prévus. « 100 % des voyageurs venant de pays à risque seront contrôlés par tests antigéniques », a-t-il précisé.

Dans les grands centres commerciaux de plus de 20 000m2, le passe sanitaire sera obligatoire pour toutes les zones où le taux d’incidence est supérieur à 200.

Des « barnums de vaccination seront mis en place à proximité des établissements scolaires avec 47 % de premières injections chez les mineurs », annonce le Politique, confirmant une déclaration d’Emmanuel Macron de ce jour.

La fin de la gratuité des tests hors prescription médicale est actée, à compter d’octobre. « Le fait de multiplier les tests ne remplace pas le fait de se faire vacciner », précise le porte-parole.

Enfin, une campagne de rappel de vaccination pour la population à risque sera bien prévue à compter de mi-septembre. « La Haute autorité de Santé (HAS) décidera de la liste des personnes à vacciner », détaille le porte-parole.

En Guadeloupe, un confinement strict

Enfin, Gabriel Atteint a pris soin de parler de la situation d’une « exceptionnelle gravité » aux Antilles, avec un « taux d’incidence de 1200 en Martinique, et de 1900 en Guadeloupe, des taux jamais atteints en Métropole »,estime-t-il, équivalent à« 1 habitant sur 50 en Guadeloupe positif »à la Covid,« c’est colossal ».

Un confinement strict d’abord a été instauré en Martinique, avec un arrêté pris hier par le préfet, rappelle-t-il. « Ces mesures seront étendues à la Guadeloupe, selon une décision prise en Conseil », annonce-t-il.

En Polynésie française enfin, la situation est aussi « préoccupante » : « Le Conseil des ministres a adopté l’état d’urgence ce matin dès minuit ».

« Je lance un appel, conclut-il, vaccinez-vous pour éviter la catastrophe sanitaire ».

Laisser un commentaire