Grichka Bogdanoff est mort

Grichka Bogdanoff est mort

Nés en août 1949 dans le Gers, les jumeaux à la biographie très mystérieuse, ont fait de la vulgarisation scientifique et de la science-fiction leurs domaines de prédilection. Animateurs dans les années 1980 et 1990, les inséparables frères Bogdanoff écument les plateaux télé et radio, dans les années 2000, jouant volontiers avec leur image, comme dans ce clip avec Cyril Hanouna, intitulé Bogda Bogdanov. Grichka Bogdanoff, frère jumeau d’Igor, animateur dans le domaine de la vulgarisation scientifique, vient de mourir à l’âge de 72 ans.

Scientifiques et animateurs TV

S’ils occupaient récemment plus souvent la rubrique des faits divers, les frères Bogdanoff sont devenus célèbres dans les années 1980 aux manettes de l’émission de vulgarisation scientifique Temps X, sur TF1. L’émission, lancée en 1979, diffusait des séries comme La Quatrième DimensionLe Prisonnier ou Les Envahisseurs. Et les frères Bogdanoff, vêtus de combinaisons futuristes, y évoquaient les avancées technologiques de l’époque et la science- fiction. L’émission a marqué toute une génération de téléspectateurs.

Ils participent ainsi à Fort Boyard, sur France 2, le temps de deux saisons, en 2015 et 2016, et aux Grosses têtes de RTL depuis 2015. On les croise aussi en 2017 dans Touche pas à mon Poste, sur C8, en tant que chroniqueurs, ou en tant que candidats en 2020, dans Mask Singer. Récemment, Grichka Bogdanoff avait, avec son frère, un projet de reprise de Temps X avec le groupe Canal.

Ils signent également, à quatre mains, une vingtaine d’ouvrages scientifiques, de Clefs pour la science-fiction en 1976, à L’Equation Dieu, en 2019, en passant par Nous ne sommes pas seuls dans l’Univers en 2007 ou 3 minutes pour comprendre la grande théorie du Big Bang en 2014.

Déboires financiers et judiciaires

Igor et Grichka Bogdanoff ont-ils tenté de spolier un millionnaire bipolaire pour régler leurs déboires financiers et relancer « Temps X », l’émission de science-fiction qui les a rendus célèbres dans les années 80 ? Igor devra répondre seul à ces accusations devant le tribunal.

La victime, Cyrille P., un ancien hôtelier fortuné de 53 ans souffrant de troubles bipolaires depuis plusieurs années, s’est suicidée le 31 août 2018, au plus fort de l’enquête, depuis les falaises d’Étretat (Seine-Maritime). Pour le magistrat, les deux hommes ont à l’époque conscience de manipuler Cyrille P. : « J’ai parlé avec lui hier pour le maintenir dans cet état (…) ce serait une bonne façon de le réinitialiser », raconte Grichka (décédé désormais) à son frère Igor, selon une écoute versée au dossier.

En difficultés financières, Igor convainc leur nouvel ami de lui racheter pour 750.000 euros la moitié de sa villa parisienne, en indivision et sans pouvoir s’y installer.

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire