France : Canicule, les records tombent - Carte interactive

Cette journée du 25 juillet 2019 restera comme l'une des plus chaudes en France après la nuit de mercredi à jeudi, elle-même, la plus chaude de l'histoire des relevés météo.

En effet, Météo-France a calculé pour cette nuit de mercredi à jeudi une moyenne minimale nationale de 21,4°C, soit 0,1°C de plus que la nuit la plus chaude de la canicule de 2003.

En attendant, plusieurs villes ont pulvérisé leurs records de minimales cette nuit. Jamais elle n'a ainsi été aussi chaude dans le centre-ville de Bordeaux. La station Bordeaux-Paulin a enregistré une température minimale de 26,8 °C, bien loin devant les 25 °C de l'été 2006. Pareil à Lille, où le mercure n'est pas descendu sous les 23,2 °C, battant 22,5 °C d'une nuit de juillet 2007. D'autres records ont été battus à Toulouse, Cognac, Saintes, Auch...

Troisième nuit la plus chaude dans la capitale

Paris a connu sa nuit de juillet la plus chaude depuis 1976 avec 25 °C relevés à la station de Montsouris. Le record absolu, tous mois confondus, n'est en revanche pas battu : le mercure n'était pas descendu sous les 25,5 °C les nuits des 11 et 12 août 2003.

A Lyon, le thermomètre n'est pas allé en dessous des 25,2 °C. Ce qui place la nuit de jeudi à vendredi sur la 3ème place du podium, derrière celle de mercredi à jeudi avec 25,3 °C et le record du 30 juin, 26 °C.

Pics de température ce jeudi 25 juillet 2019

À l'échelle du pays, ce jeudi sera la journée la plus chaude de la semaine, et peut-être même se rapprocher de la journée la plus chaude jamais enregistrée dans l'Hexagone

Vingt départements placés en vigilance rouge, des températures prévues à plus 40 °C… Les autorités lancent des appels à la vigilance pour les personnes les plus fragiles mais aussi, si possible, d'éviter les déplacements non essentiels pour tous dans les départements les plus chauds.

  • A Paris, le record historique de juillet 1947 (40,4°C) vient d'être battu avec 41°C ! Les premiers records de chaleur absolus sont en train de tomber entre les Hauts-de-France, la Normandie et l'Ile-de- France : 36,4°C à Boulogne-sur-mer (35,4°C en 2015), 37,3°C au Touquet (36,2°C en 2006), 37,7°C à Lille (37,6°C en 2018), 38,5°C à Dieppe (36,3°C en 2013), 39,6°C à Melun (39,4°C en 2015).

Grâce à la carte interactive ci-dessous, découvrez les villes qui ont battu leur record de température cette semaine en cliquant sur les petites icônes.

record juillet Le record a été battu cette semaine
record possible Le record pourrait être battu cette semaine
record impossible Le record ne devrait pas être battu

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire