Explosion à Lyon : est-ce un acte terroriste ?

Une explosion vraisemblablement provoquée par un colis piégé a fait 13 blessés ce vendredi, en fin d'après-midi. La section antiterroriste du parquet de Paris est saisie de l'enquête. L'auteur présumé aurait déclenché la bombe à distance avec son téléphone...

Une explosion a eu lieu ce vendredi 24 mai vers 17h30, rue Victor Hugo, dans le centre-ville de Lyon, faisant 13 blessés. La piste du colis piégé a vite été privilégiée, un homme ayant été repéré par les caméras de vidéosurveillance en train de déposer un sac devant la boulangerie où a eu lieu la détonation, quelques minutes auparavant. Le principal suspect était à vélo, portait un bermuda clair, un pull noir, une cagoule et des lunettes de soleil qui lui masquaient en grande partie de visage. L'homme est activement recherché par les forces de l'ordre qui ont lancé un appel à témoin. On a appris ce samedi matin que l'auteur présumé aurait déclenché la charge à distance, sur son téléphone portable.

Les motivations du principal suspect, toujours recherché ce matin, sont encore inconnues. La piste de l'attentat n'est pas écartée, mais n'a pas été confirmée officiellement. Emmanuel Macron, en interview au moment de l'explosion, a néanmoins évoque une "attaque". Alors que la ministre de la Justice Nicole Belloubet a expliqué dans la soirée qu'il était "trop tôt pour qualifier l'acte de terroriste", c'est bien le parquet antiterroriste de Paris qui a été saisi de l'enquête.

La section antiterroriste du parquet de Paris, saisie de l'enquête, a "ouvert une enquête pour association de malfaiteurs terroriste mais il faut attendre les résultats de cette enquête qui est actuellement en cours (...) Au vu des résultats, on pourra effectivement qualifier cette enquête", a déclaré la ministre à BFMTV.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le procureur de Paris, Rémy Heitz, se sont brièvement rendus sur les lieux dans la soirée sans faire de déclaration devant la presse.

Selon une source proche du dossier, il est âgé d'une trentaine d'années. Aucune piste n'est pour l'heure privilégiée quant à son profil et ses motivations.

D'après un dernier bilan fourni, 13 personnes ont été touchées par l'explosion, dont 11 hospitalisées. Toutes ne sont blessées que légèrement, dont une petite fille de huit ans, d'après le maire du 2e arrondissement de la ville, Denis Broliquier.

Le maire de Lyon et ancien ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui se trouvait vendredi dans l'avion au retour d'un voyage au Japon, s'est exprimé ce matin .

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire