Éric Zemmour appelle à « une grande coalition des droites »

Éric Zemmour appelle à « une grande coalition des droites »

L’ancien candidat d’extrême droite a proposé mardi (19 avril) la création d’une « grande coalition des droites et de tous les patriotes » en vue des élections législatives de juin prochain.

Éric Zemmour, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2022 (7,07 %), a appelé à voter pour Marine Le Pen lors du second tour qui se tiendra le 24 avril et propose maintenant une union aux différentes forces de la droite radicale et de l’extrême droite.

Le but est d’affronter Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, qui représentent, selon lui, les deux grandes coalitions contre lesquelles la droite doit se battre, « le macronisme et l’islamo-gauchisme » selon ses mots.

M. Zemmour compte ainsi unir le Rassemblement national – mouvement de Marine Le Pen –, ceux « qui refusent le macronisme » chez Les Républicains, parti de la droite traditionnelle, et Debout la France, parti national-souverainiste et eurosceptique.

Il n’est pas impossible que cette main tendue soit acceptée par le parti de Marine Le Pen : le soir du premier tour (10 avril), un cadre de son parti chargé des investitures pour les élections législatives a indiqué à EURACTIV France que sur les 577 circonscriptions, « environ 400 » investitures avaient déjà été attribuées. Cela laisserait la porte ouverte à d’éventuelles alliances pour les 150 à 200 circonscriptions restantes.

Indépendamment du résultat final de l’élection présidentielle, Marine Le Pen aura besoin de s’allier si elle veut avoir un groupe parlementaire fort en juin prochain.

Certains des élus Les Républicains les plus radicaux pourraient aussi être tentés par l’aventure proposée par M. Zemmour, vu les difficultés de leur parti après l’échec cuisant lors de l’élection de 2022 (4,78 %).

Laisser un commentaire