En France, les vaccinations d’AstraZeneca ont débuté

En France, les vaccinations d’AstraZeneca ont débuté

Depuis ce samedi 6 février, la France a commencé à distribuer le vaccin développé par l’université d’Oxford et le groupe AstraZeneca. Seront concernés en premier lieu les professionnels des secteurs de la santé, et par la suite les personnes âgées de 50 à 64 ans.

En cela le gouvernement a suivi les recommandations de l’instance scientifique française Haute autorité de santé, qui avait préconisé la semaine dernière de ne pas administrer ce vaccin aux personnes âgées de plus de 65 ans.

Manque de recul sur le vaccin

« Ils manquent des données » pour cette catégorie de personnes, a estimé l’instance. « 273 600 doses seront réparties à partir d’aujourd’hui entre 117 établissements, dont 7 Outre-mer. La livraison suivante aura lieu la semaine prochaine (304 800 doses) », a indiqué le gouvernement dans un communiqué publié samedi (6 février).

Contrairement aux deux premiers vaccins déjà autorisés dans l’Hexagone  – celui de Pfizer-BioNTech et Moderna – qui utilisent la technologie à ARN messager, ce nouveau vaccin bénéficie de conditions logistique simplifiées et peut être transporté et conservé dans une atmosphère réfrigéré classique.

« Dès que les quantités livrées le permettront, il pourra être administré par les médecins de ville, puis, dans un second temps, dans les pharmacies de proximité, pour les personnes répondant aux critères requis »

a indiqué le gouvernement.
Laisser un commentaire