Elections consulaires: pas de réforme avant les élections prévues en 2020 selon Jean-Baptiste Lemoyne

Elections consulaires: pas de réforme avant les élections prévues en 2020 selon Jean-Baptiste Lemoyne

Lesfrancais.press ont rencontré le Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères et européennes Jean-Baptise Lemoyne à l’occasion des rencontres de la francophonie à Bruxelles. Nous l’avons notamment interrogé sur les élections consulaires, prévues en 2020, avec quelques révélations à la clé.

Pas de réformes avant 2020 selon Jean-Baptiste Lemoyne

Pour Jean-Baptiste Lemoyne, il n’est pas prévu de faire des réformes concernant les élections consulaires à un an de l’élection. Celle-ci est programmée en 2020 mais certaines informations tendent à faire penser que le scrutin sera reporté, voir que les élus consulaires seront supprimés.

« Il convient de garder un réseau d’élus de proximité particulièrement important » selon le Secrétaire d’Etat. Celui-ci souligne par ailleurs que des réformes pourront être apportées mais que « d’ici là, il y aura vraisemblablement les élections de 2020 ».

Des inquiétudes chez de nombreux élus consulaires

Une position du gouvernement français qui pourra sans doute rassurer les élus consulaires. De très nombreux d’entre eux sont en effet inquiets des possibles réformes qui pourraient les affecter. Le Grand Débat, notamment, montre le désir de nombreux Français de réduire le nombre d’élus. Cela concerne l’Assemblée Nationale, mais cela pourrait donner des idées au Gouvernement concernant les consulaires aussi.

Des rumeurs persistantes concernent ceux-ci et la possibilité de la suppression pure et simple de leur fonction.

Un élu de proximité, acteur du Grand Débat et de la vie citoyenne

Conseillers et délégués consulaires constituent le corps des grands électeurs pour l’élection des Sénateurs des Français de l’étranger. Les conseillers tiennent par ailleurs des permanences consulaires pour assister leurs compatriotes de la circonscription pour leurs demandes administratives et interrogations.

Les conseillers consulaires siègent par ailleurs, par intermittence, à l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), assemblée consultative qui offre des recommandations et un autre regard au gouvernement. Leur implication dans le Grand Débat, qu’ils organisent souvent eux même dans leurs circonscriptions, montre aussi leur rôle, leur utilité. Résidants locaux par rapport aux Députés et Sénateurs parfois hors-sol où logeant dans des circonscriptions gigantesques, les élus consulaires sont les véritables relais locaux des Français de l’étranger.

Il ne fait nul doute que les précisions de M. Lemoyne vont rassurer nombre d’élus.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire