Deborah Abisror, la candidate Renaissance pour la 8ème circonscription

Deborah Abisror, la candidate Renaissance pour la 8ème circonscription

Échange avec Deborah Abisror, la candidate de la majorité présidentielle sur la 8ème circonscription des Français de l’étranger, à savoir les pays du pourtour méditerranéen à l’Est.

Dans cette interview, la politicienne revient sur son arrivée en politique, ses années au sein du gouvernement, mais aussi sur la CSG-CRDS, l’éducation et son programme pour les législatives.

Ancienne Français de l’étranger, elle a passé une dizaine d’années hors de France, entre l’Italie et Israël notamment. Elle affirme ainsi « connaitre les galères » de cette vie et souhaite apporter des solutions à ses concitoyens. SI aujourd’hui elle se présente dans une circonscription hors de France, c’est parce qu’elle considère qu’elle est avant tout une citoyenne « du monde ».

Deborah Abisror aux côtés d’Olivier Véran, l’ancien ministre de la Santé

Un parcours de « militante »

Elle se décrit elle-même comme étant « une militante » avant tout. A la fin de ses études, elle commence à diriger l’Union des étudiants juifs européens, avant de s’engager en politique. C’est à l’aune de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, en 2016, qu’elle rejoint le QG du futur président de la République. En 2017, elle devient cheffe de cabinet de Brune Poirson, l’ancienne ministre de la Transition écologique, puis occupera la même fonction pour le ministère de la Santé durant la crise sanitaire.

Les motifs impérieux

Lorsqu’elle est interrogée sur les motifs impérieux mis en place durant la pandémie et qui ont fortement contraint la vie des Français établis hors de France la candidate défend les décisions du gouvernement. Selon elle, toutes les décisions de cette envergure ont été prises suite aux recommandations d’experts scientifiques.

L’éducation française

L’accès à l’éducation française à l’étranger s’avère toujours être compliquée. Pour Deborah Abisror, cette question touche toute la circonscription et doit être fortement considérée, car si « nous sommes l’éduction d’excellence pour les étrangers », les ressortissants français ont parfois du mal à scolariser leurs enfants dans des établissements français.

Ses ambitions pour les expatriés

Elle envisage son mandat sur le terrain. Ainsi, elle souhaite créer une permanence itinérante à travers les pays de la 8ème circonscription, afin d’aller à la rencontre des administrés. Par ailleurs, en tant « qu’écolo convaincue » elle compte bien compenser ses déplacements.

Par ailleurs, elle veut voir Israël entrer dans le programme Erasmus et dans la francophonie. De l’autre côté de la Méditerranée, elle désire que le réseau ferroviaire soit davantage déployé entre l’Italie et la France.

Écoutez l’interview avec Deborah Abisror

Un podcast à retrouver sur toutes vos plateformes de streaming

Podcast liste

Auteur

  • Mathieu Hutin est basé entre la France et la Suisse. En plus des articles et podcasts pour Lesfrancais.press, il est rédacteur en chef de la radio H20 en Savoie.

Laisser un commentaire

3 Comments