Covid-19 : Paris en alerte maximale

Covid-19 : Paris en alerte maximale

Paris et sa petite couronne passent en "zone d'alerte maximale" au vu de la diffusion du coronavirus, comme l'a annoncé ce dimanche le cabinet du Premier ministre à l'Agence France-Presse.

Si les restaurants pourront ouvrir leurs portes, sous la condition de respecter certaines mesures, les bars, quant à eux, devront fermer à compter de mardi. Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a énuméré les mesures de restriction en vigueur dans la capitale, anciennes et nouvelles.

Un client pour 4 mètres carrés dans les centres commerciaux

Les centres commerciaux devront accueillir un client sur 4 mètres carrés.

Par ailleurs, les théâtres, cinémas et musées seront toujours ouverts en continuant à appliquer les mesures déjà en place.

Les salles de sport fermées au public

Didier Lallement a confirmé que les salles de sport, les piscines et les salles polyvalentes seraient fermées, avec pour seule exception l'accueil de mineurs.

Les soirées d'étudiants interdites

Le haut fonctionnaire t a également annoncé l'interdiction des soirées d'étudiants dans les lieux recevant du public. Tandis que les amphithéâtres devront se limiter à 50% de leur capacité d'accueil.

D'autres mesures déjà en vigueur sont reconduites: interdiction des rassemblements de plus de 1000, des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique. Cette dernière mesure ne s'applique pas à l'intérieur des commerces, entreprises, administrations.

Lallement annonce la fermeture des bars parisiens à compter de mardi

La fermeture des bars à partir de mardi a été décrétée par les autorités. Plus aucune brasserie, café ou bar ne pourront ouvrir sans disposer d'une cuisine et de disposer du numéro de profession (APE) correspondant à la restauration dans leur identifiant d'entreprise.

Tandis que les restaurants, conformément aux annonces de Matignon, pourront rester ouverts, mais en appliquant un protocole sanitaire renforcé. Bernard Marty, le président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), a confirmé dans un communiqué que les restaurateurs devront notamment recenser leurs clients pour les contacter après coup en cas de besoin, rendre obligatoire le paiement à table, le nombre de convives est limité à 6. Ils échappent à la fermeture des établissements à 22h, par contre la distance de 1 m entre les tables sera obligatoire, comme le port du masque et le paiement à table.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire