Coronavirus déclaré Urgence mondiale - retour des Français

L’épidémie de coronavirus en Chine a causé la mort de 213 personnes depuis qu’elle s’est déclarée, ont annoncé ce matin les autorités sanitaires chinoises, précisant que le nombre de cas de contamination dans le pays s’élevait désormais à 9 692, soit près de 2 000 cas supplémentaires en une journée.

Wuhan, ville du centre de la Chine où s’est déclarée l’épidémie, a été placée en confinement ainsi que d’autres villes voisines.  Quelque 60 millions de personnes sont concernées par ces mesures dans la province du Hubei. Un climat de terreur s'y installe.

L'organisation mondiale de la santé (OMS), dont les experts se sont réunis hier à Genève, a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale.

Les États-Unis ont été jeudi le cinquième pays en dehors de la Chine à faire état d’un cas de transmission humaine du coronavirus, alimentant les craintes sur une propagation rapide de cette maladie respiratoire.

Plus de 120 cas de contamination ont été recensés à travers le monde, dans une vingtaine de pays, dont six en France. Aucun cas mortel n’a été signalé hors de Chine à l’heure actuelle.

Le compte-à-rebours a commencé pour les rapatriés français de Wuhan en Chine, épicentre de l'épidémie : ils doivent arriver en France ce vendredi 31 janvier et seront mis à l'isolement 14 jours dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet, près de Marseille. Un autre appareil va bientôt décoller pour la Chine, qui pourrait ramener des personnes potentiellement contaminées par le coronavirus, selon la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Inquiétude à Carry-le-Rouet avec l'arrivée des Français de Wuhan.

"Pourquoi nous ?" Dans la petite station balnéaire de Carry-le-Rouet, près de Marseille, les habitants s'étonnent de devoir accueillir les 200 Français rapatriés de Wuhan. Au pied du centre de vacances dans lequel ces Français vont passer 14 jours confinés à partir de la mi-journée, plusieurs gendarmes surveillent déjà le portail. Sur le parking de la résidence, quatre véhicules de gendarmerie et quatre véhicules de la sécurité civile sont visibles.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire