Cérémonie du 11 novembre à Paris

Cérémonie du 11 novembre à Paris

Ce mercredi 11 novembre 2020 férié, le confinement bouscule les commémorations de l'Armistice du 11 novembre 1918, marquées par le centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe et par l'entrée au Panthéon de l'écrivain Maurice Genevoix. 

La cérémonie du dépôt de gerbe sur la tombe du Soldat inconnu par le chef de l'Etat a été organisée "en présence d'un nombre très restreint d'autorités civiles et militaires", explique le ministère des Armées. "Cette cérémonie nationale ne sera pas ouverte au public mais sera retransmise en direct à la télévision." L'après-midi, Emmanuel Macron retrouvera l'auteur et poète Maurice Genevoix, grièvement blessé pendant le Première Guerre Mondiale, pour sa panthéonisation. 

Si les commémorations sont maintenues dans les différents départements de France et les ambassades, elles se dérouleront également dans un format restreint, en respectant les mesures de distanciation, et seront aussi interdites au public. 

L'armistice de 1918

Le 11 novembre marque l'anniversaire du document signé entre l'Allemagne et la Triple Entente (France, Grande-Bretagne, États-Unis) pendant la première guerre mondiale, un prélude au Traité de Versailles de 1919 qui a suspendu les combats qui faisaient rage depuis quatre ans entre les deux camps. Cette date anniversaire de l'Armistice de 1918 est traditionnellement marquée par une série de cérémonies rendant hommage aux soldats de la Grande Guerre auprès des quelques 30 000 monuments aux morts édifiés dans les villes et villages français. Et le président de la République dépose une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

Une cérémonie solennelle malgré la Covid-19

Ce mercredi 11 novembre 2020 à Paris, le président de la République, qui porte le Bleuet de France à la boutonnière, dépose une gerbe devant la statue de Georges Clemenceau, président du Conseil durant la Première Guerre mondiale. Après avoir remonté les Champs-Élysées, escorté par la Garde républicaine, il dépose une deuxième gerbe devant la tombe du Soldat inconnu, dont on fête le centenaire de l'inhumation sous l'Arc de Triomphe, avant d'en raviver la flamme. Cette cérémonie, exceptionnellement interdite au public à cause du coronavirus mais diffusée à la télévision, se déroulera "en présence d'un nombre très restreint d'autorités civiles et militaires", d'après les propos du ministère des Armées. France 2 proposera la diffusion en direct de la cérémonie nationale du 11 novembre à partir de 9h30, diffusée en simultané sur TV5 Monde, France Info et Canal 27.

Le Président de la République propose par ailleurs aux Français de rendre hommage aux morts de la Première Guerre Mondiale en portant le bleuet de France à la boutonnière et de faire un don en ligne pour les blessés de guerre et les victimes d'acte de terrorisme.

A 11 heures précises, l'heure à laquelle les combats ont été suspendus en 1918, les cloches sonnent dans tous les villages français. Les dépôts de gerbe aux monuments aux morts organisés par les municipalités se dérouleront dans un format restreint : pas plus de 10 personnes (seuls les maires, leurs adjoints et élus), dans le respect des mesures de distanciation, et sans les anciens combattants "car c'est une population qu'il convient de protéger". Les dépôts de gerbe aux monuments aux morts seront là aussi interdits au public

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire