Arabie saoudite : Une grenade lors de la cérémonie du 11 novembre, organisée par la France.

Arabie saoudite : Une grenade lors de la cérémonie du 11 novembre, organisée par la France.

Une grenade a été jetée lors d'une cérémonie commémorative du 11-Novembre à laquelle participaient le Consul général de France et des expatriés français. D'autres pays étaient présents comme le Royaume-Uni, l'Italie, et la Grèce à travers leurs Consuls.

La cérémonie annuelle commémorant la fin de la Première Guerre mondiale au cimetière non musulman de Jeddah, associant plusieurs consulats généraux dont le consulat de France, a été la cible d'une attaque à l'engin explosif ce matin, qui a causé plusieurs blessés»

Communiqué du Ministère des affaires étrangères français

L'attaque de ce mercredi 11 novembre 2020 est un nouvel attentat. Il a pour théâtre une fois de plus Jeddah, la deuxième ville d'Arabie où l'ambiance est, pourtant, relativement plus libérale qu'ailleurs dans le pays. Le G20 doit d'ailleurs être organisé dans quelques jours dans cette ville.

La France visée ?

Réaction du sénateur des Français résidant hors de France Christophe Frassa

La France organisait cette cérémonie commémorative du 11-Novembre dans le cimetière non-musulman de Balad, dans le vieux Jeddah. Cependant, il est à craindre que l'ensemble du monde occidental soit dans la ligne de mire. Arnaud Lacheret (Directeur de l'Essec Bahreïn et auteur du livre "La femme est l'avenir du Golfe".) s'inquiète d'un élargissement du mouvement des dernières semaines, des caricatures françaises à la culture occidentale.

"Il y a eu des précédents d'attentats anti occidentaux en arabie et notamment á Jeddah, et il ne faudrait pas que ça reprenne."

Arnaud Lacheret, Directeur de la French Arabian School (Essec) Bahreïn

Des blessés grecs et saoudiens.

Douze jours après un attentat au couteau contre un garde du consulat de France à Jeddah, une nouvelle attaque a, donc, été perpétrée lors d'une cérémonie commémorative du 11-Novembre.

La grenade jetée par-dessus le mur du cimetière des non-musulmans aurait fait plusieurs blessés dont un représentant du Consulat grec mais aucun Français. Des gardes saoudiens ont également été touchés.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire