Ce qu'on sait de l'attaque terroriste Paris du 25 septembre 2020

Ce qu'on sait de l'attaque terroriste Paris du 25 septembre 2020

L'attaque devant les anciens locaux de Charlie Hebdo constitue "manifestement un acte de terrorisme islamiste", a déclaré Gérald Darmanin sur France 2, ce vendredi soir. 

"C'est la rue où il y avait Charlie Hebdo, c'est le mode opératoire des terroristes islamistes, bien évidemment, cela fait peu de doute, c'est une nouvelle attaque sanglante contre notre pays"

Ministre de l'Intérieur. Gérald Darmanin

Peu avant midi vendredi, un homme muni d’un hachoir a blessé deux personnes, un homme et une femme, tous les deux âgés d’une trentaine d’années, près des anciens locaux du journal Charlie Hebdo, rue Nicolas Appert, dans le XIe arrondissement de Paris.

Les deux blessés font partie de l'agence Premières Lignes, qui travaille notamment pour l'émission de France 2 Cash Investigation. "Cela s'est passé vers 11h45, un homme est arrivé et a attaqué avec un hachoir deux salariés qui fumaient devant l'immeuble, un homme et une femme", a déclaré à l'AFP Paul Moreira, fondateur et co-dirigeant de Premières Lignes.

La vie des deux victimes "n'est pas en danger", a assuré le Premier ministre, Jean Castex, sur les lieux de l'attaque. Interrogé par les journalistes sur "l'état" des deux blessés hospitalisés, le chef du gouvernement a répondu :

"Leurs vies ne sont pas en danger, dieu merci".

Jean Castex, Premier ministre

Le terroriste et 6 potentiels complices sont en garde à vue

Au total, sept personnes sont en garde à vue. Un homme a été interpellé à proximité de la place de la Bastille. Âgé de 18 ans, il est né au Pakistan. Il s’agit de l’auteur principal des faits. Il ne présentait "aucun signe de radicalisation et n'était pas fiché S. Peu après l’attaque, un autre homme, un Algérien de 33 ans, a également été placé en garde à vue afin de procéder à un certain nombre de vérifications sur ses relations avec l’auteur principal.

Lors d’une perquisition en fin de journée à Pantin (Seine-Saint-Denis) à l’un des domiciles supposés du principal suspect, cinq hommes, nés entre 1983 et 1996, ont été interpellés et placés en garde à vue, selon une source judiciaire.

Selon les informations de nos confrères de BFMTV, le principal suspect aurait reconnu les faits. Le jeune homme dit avoir 18 ans et être d'origine pakistanaise. Il se trouve en situation régulière sur le territoire français.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé être saisi d’une enquête pour "tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste", confiée brigade criminelle et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire