America! Les traces françaises en Amérique #2 Du Pont de Nemours

Quel destin que celui de la famille du Pont de Nemours. Anoblie en France en 1783, juste avant la révolution, elle s'établie rapidement, pour cette raison, dans le Delaware aux Etats-Unis en 1800.

2 ans plus tard, un membre de la famille, Eleuthère Irénée du Pont de Nemours, créa l'entreprise qui porte aujourd'hui encore leur nom. Initialement usine de poudre à canon, la société est devenu un géant mondial de la chimie, mettant notamment au point le nylon, le téflon et le lycra. Avec 65 000 salariés dans le monde et près de 40 milliards de dollars de chiffre d'affaires, le groupe demeure un des acteurs majeurs du capitalisme américain.

Un départ en Amérique après la terreur

Eleuthère du Pont de Nemours

Famille huguenote sans fortune mais avec une éducation, les du Pont de Nemours, Eleuthère et son père Pierre Samuel en particulier, subirent le contexte particulièrement dur de la terreur. Défendant, physiquement, le roi et Marie-Antoinette lors du siège des Tuileries le 10 août 1792. Ils n'échapperont à la guillotine qu’en raison de la chute de Robespierre.

Ils quitteront finalement la France en 1800 pour le nouveau monde et la jeune république américaine. Pierre Samuel y travailla avec le gouvernement et en particulier le Président Thomas Jefferson. Il engagea également une brillante carrière de diplomate entre la France et les Etats-Unis, tout comme son second fils Victor Marie, consul de France aux Etats-Unis.

Une famille patricienne de la Nouvelle-Angleterre

Devenus richissimes avec l’explosion de l’industrie chimique, les du Pont de Nemours sont vite devenus une figure symbolique des familles patriciennes enrichies avec la révolution industrielle, à l’instar des Rockefeller,  et autres Vanderbilt.

Une usine DuPont dans les années 30

La famille multiplie les propriétés, les engagements caritatifs, les mondanités. La famille compta une célèbre tenniswoman, Margaret Osborne du Pont, de nombreux diplomates et hommes d’affaires et même un contre-amiral pendant la guerre de sécession.

Tout cela explosa quand un héritier de la famille, John du Pont, milliardaire misanthrope paranoïaque reclus dans un des domaines de la famille, assassina froidement Dave Schultz, lutteur et ancien champion olympique dont il gérait la carrière en 1997.

John du Pont, reconnu coupable d'un assassinat en 1997

Evidemment condamné, il mourut en prison en 2010. Son histoire a fait l’objet d’une adaptation avec Steve Carell dans le rôle-titre.

Aujourd’hui le groupe DuPont demeure un acteur essentiel dans son secteur. Désormais associé à Dow Chemical, il fait depuis l’objet de polémiques, à l’instar de ses concurrents, concernant son impact environnemental. La famille du Pont de Nemours, qui en est désormais éloignée, continue pour sa part à vivre son « american dream ».

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire