Un Noël houleux pour les expatriés au Royaume-Uni

Un Noël houleux pour les expatriés au Royaume-Uni

Clément Beaune, secrétaire d’État français aux Affaires européennes, a annoncé une « adaptation » du nombre de trains et avions reliant le Royaume-Uni à la France en accord avec les opérateurs, pour satisfaire un possible pic de la demande.

Ainsi avec la reprise des liaisons Eurostar, les premiers Français de Londres  ont pu reprendre le train a la Gare St Pancras ce mercredi matin afin de pourvoir passer Noel en France. 

départ précipité à la gare ©AFP

Une foule de passagers s'est présentée à l’embarquement, traînant leurs valises. Chacun avait leur precieux sésame pour pouvoir voyager : un résultat de test négatif.

Le manque d'information est criant

Christophe avait un train mercredi soir. Il quitte l’Angleterre définitivement et était en plein déménagement.  Le Brexit et la Covid ont eu raison de son envie d'Angleterre.

Christophe, quelques heures avant d'embarquer mercredi 23 décembre 2020

Maxime compte, lui, rentrer ce jeudi en France.  Il avait eu la Covid (début décembre). Sa première inquiétude : obtenir un test PCR négatif. Il avait un billet eurostar pour Paris, lui aussi pour mercredi. Puis les pays européens ont commencé à suspendre les liaisons avec le Royaume-Uni, dimanche midi. Il les a échangé contre un billet lundi matin mais le train fût annulé.

Dimanche soir, il a réussi à trouver un nouveau billet Eurostar à un tarif abordable pour aujourd’hui mais son arrêt sera Lille. Il a payé près de 100€, alors que le Paris Londres s'affiche plutôt autour de 300€.

Mais l'aventure ne s'arrête pas là. Eurostar l’a informé que les horaires de ce dernier ont changé au dernier moment, mettant à mal sa correspondance à Lille pour la capitale.

Mais Maxime a une autre inquiétude : le test PCR

Maxime, Français résident au Royaume-Uni se rendant en France pour les fêtes

La problématique des cas contact

Certains ont, donc, eu la chance de repartir en France pour Noel. Mais Andrea, elle, ne va pas pouvoir rentrer en France cette année pour les fêtes à cause de la pandémie. Son vol a été annulé au dernier moment. En plus, son entourage a connu un cas positif.

Trois jours de desespoirs et des tests PCR à 175£

Charlotte, qui vit a Londres également a vécu trois jours intenses avant de rentrer en France. Ses deux vols ont été annulés. Elle a cru qu’elle devrait passer Noel toute seule cette année. 

Mercredi 24 décembre 2020 - St Pancras ©Alexander Seale

Par chance elle a ouvert son ordinateur mercredi matin ! Et là bingo ! Elle a trouvé un billet Eurostar à prendre le matin même. Le voyage se fit à un tarif excessif. Elle témoigne, par téléphone, à la sortie du train en France.  

Charlotte, Française résidente à Londres, témoigne à la sortie de son train

Charlotte avait anticipé et réalisé son test PCR 48h avant via la sécurité sociale britannique.

Charlotte témoigne des conditions d'accès aux trains, avions ou bateaux

À St-Pancras, pour ceux qui ne disposent pas de résultats, des agents distribuent des listes de laboratoires permettant de se faire tester. Certains passagers repartent, donc, sans avoir pu prendre le train.

Le consulat et les élus consulaires, encore absents

Une fois de plus, les autorités consulaires ont été absentes pendant ces heures difficiles. Aucune information sur le site internet, aucun soutien pour obtenir des tests, les Français du Royaume-Uni ont encore été seuls pour affronter la tempête.

Alors qu'il est si facile d'envoyer une newsletter, de mettre à jour une page internet, l'accompagnement des Français n'a pas encore été à la hauteur de notre pays. Mais que fait donc l'administration consulaire ?

Les indispensables pour voyager en France

Il vous faut donc :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire