Un Français de NYC croupit dans les geôles turques

Un Français de NYC croupit dans les geôles turques

Cela pourrait être un remake de « Midnight Express ». Mais non c’est une réelle descente aux enfers pour Fabien Azoulay, coupable d’avoir consommé du GHB sur le sol turc. Depuis près de quatre ans, ce Français résidant à New York, où il était propriétaire d’un spa de luxe du côté de Greeenwich Village, croupit dans la promiscuité d’une cellule collective turque.

Viols, coups, humiliation

Le Français subit de multiples sévices. Fin 2019, un codétenu lui aurait infligé des brûlures parce qu’il est homosexuel et juif. Les avocats de sa famille ont alerté le président de la République, Emmanuel Macron, par courrier : « Fabien est désespéré et ses jours sont en danger. » « Il a été violé, battu, brûlé. Il est l’objet de vexations du fait de son orientation sexuelle, notamment de la part de détenus radicalisés. Il subit des scènes de conversion forcée à l’islam car il est de confession juive. Il en a perdu le sommeil », raconte encore un de ses avocats, François Zimeray, à Franceinfo.

Seul espoir un transfèrement

Les proches et avocats de Fabien Azoulay ont demandé jeudi 8 avril à Emmanuel Macron de s’impliquer personnellement. « Pas de commentaire », a répondu l’Élysée, indique Franceinfo. De son côté, le Quai d’Orsay fait savoir que ses services sont « pleinement mobilisés sur le sort de ce Français » et s’enquièrent régulièrement « de sa situation et de sa demande de transfèrement ».

Laisser un commentaire