Se déplacer en France : la galère ! Pont aérien vers la Corse, 2 TGV sur 5... Fin d'année difficile

La grève se poursuit et le trafic est très perturbé ce lundi. RER et métros sont peu nombreux à Paris. Deux TGV sur cinq circulent. Tandis que la Tempête Fabien isole la Corse.

La grève continue à la RATP et à la SNCF. Ce lundi 23 décembre, le trafic devrait rester «fortement perturbé» en France et dans Paris.

RATP : de légères améliorations observées

Après un dimanche noir, la situation s'améliore légèrement, selon le groupe RATP. Si les lignes 1 et 14 (automatiques) continuent de rouler, les lignes 2, 3, 4, 7, 8, 9 et 10, 11 ne reprennent que «partiellement» du service aux heures de pointe. Un RER A sur deux et un RER B sur trois circulent également sur ces périodes.

Côté bus et Tramway, la situation est identique à celle de ce dimanche 22 décembre.

À noter que depuis le début du mouvement, les lignes du métro 5 et 12 n’ont pas vu un seul voyageur.

SNCF : deux TGV sur cinq circulent

Sur le réseau SNCF ce lundi, le trafic sera moins bon encore que ce weekend. Deux TGV sur cinq et un Transilien sur cinq circulent, prévient le groupe.

En ce qui concerne les TER, un tiers du trafic a été assuré ce dimanche. Les régions les plus impactées par la grève ont été la Nouvelle-Aquitaine, la Normandie et l’Occitanie, avec seulement 20% de leurs TER en circulation. Des chiffres qui devraient se maintenir aujourd'hui.

En Île de France, un trafic routier très faible ce matin

Les Franciliens sont peu nombreux sur les routes en cette veille de Noël, selon le site de suivi en temps réel Sytadin. Ainsi, on compte seulement 58 km de bouchons en Île-de-France à 7h45, un chiffre bien en-deçà de la norme.

Et il y aussi la  tempête Fabien, qui a balayé et isolé la Corse dimanche 22 novembre.

Ce lundi matin, elle laissait toujours des milliers de foyers sans électricité, Air Corsica organise un pont aérien avec le continent pour transporter les milliers de passagers bloqués hier dimanche à cause de l'annulation de tous les vols sur l'île.

Ayant été contrainte d'annuler une cinquantaine de vols au total hier dimanche, la compagnie aérienne a programmé, ce lundi, 51 vols supplémentaires au départ et à l'arrivée de Bastia, représentant 7200 sièges, rapporte BFMTV. Ils assureront notamment des liaisons avec Nice, Marseille, Paris-Orly, Lyon, Toulouse, Bruxelles, Charleroi (Belgique), Porto (Portugal).

L'aéroport d'Ajaccio restant fermé jusqu'à nouvel ordre, des navettes routières ont été mises en place entre la préfecture de Corse du sud et Bastia pour y acheminer les passagers devant prendre l'un des vols du pont aérien.

L'île méditerranéenne avait été coupée du continent dimanche: après la fermeture de l'aéroport d'Ajaccio, inondé, dès samedi, les vols des autres aéroports avaient aussi été annulés dimanche.
    
Côté mer, aucun bateau n'a pu effectuer la traversée, du continent vers la Corse ou de la Corse vers le continent, même si le trafic devrait reprendre ce lundi, selon la compagnie maritime Corsica Linea. Plusieurs milliers de passagers ont été affectés. La circulation des trains, interrompue dimanche, devait reprendre progressivement lundi après-midi, ont annoncé les Chemins de fer de la Corse.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire