Rencontre avec le fondateur de Skiptax

Rencontre avec le fondateur de Skiptax

La détaxe vit une révolution depuis quelques années. Grâce à des applications, la détaxe est désormais facile et rapide ! On a rencontré le fondateur de Skiptax, la première application française, Raphael Salama.

Ecoutez le podcast avec Raphael Salama

La détaxe, c’est quoi ?

La vente en détaxe est une exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur le prix de biens achetés par des personnes de passage en France et ce quelle que soit leur nationalité, car ce qui compte c’est le lieu de résidence. Cette exonération était soumise cependant à conditions :

  • que le magasin la propose (ce qui est assez rare finalement)
  • résider hors de l’Union européenne
  • l’achat dans un seul établissement doit être supérieur à 100 € TTC

Toutes les marchandises à caractère touristique vendues pour être transportées hors de l’Union européenne (UE), dans les bagages personnels de l’acheteur, sont concernées.

Skiptax ouvre les potentiels

Depuis l’arrivée des applications comme Skiptax, les règles sont optimisées pour « redonner le contrôle aux consommateurs« .

Comme nous l’explique Raphael Salama, grâce à l’app de détaxe, désormais tous les magasins sont accessibles (les démarches ne se faisant plus au niveau des boutiques), tous les achats sont, aussi, éligibles quel que soit le montant (le cumul des achats, doit, cependant, être toujours supérieur à 100 euros), et la paperasse disparait.

La méthode est simple, il suffit de scanner les factures d’achat (bien penser à les demander au nom de Skiptax) dans l’app et Skiptax prépare immédiatement les bordereaux qui seront réunis dans un simple code-barres qu’il suffira de scanner dans les bornes prévues à cette usage dans les aéroports internationaux (les fameuses bornes « Pablo »). Précisons que Skiptax est la première application agréée par les douanes françaises, un gage de sécurité et de respect des règles.

Bornes Pablo à la Gare du Nord (Paris) dans l’espace réservé aux voyages vers le Royaume-Uni ©AFP

Un remboursement rapide

L’autre gros avantage avec Skiptax c’est la rapidité du remboursement de la TVA payée en France. Avant Skiptax, il fallait transmettre en plus des bordereaux, des factures, vos coordonnées bancaires… Puis il fallait attendre que les services fiscaux vous remboursent.

Avec Skiptax, c’est désormais en 24h à 48h ouvrées après votre sortie du territoire, à condition de bien avoir scanné votre code-barres dans les bornes « Pablo » présentes dans les aérogares (ou à la Gare du Nord si vous vous rendez au Royaume-Uni), que vous serez remboursé soit sur votre compte bancaire, ou pour ceux qui sont dans une zone SWIFT, vous pouvez demander un versement sur votre compte PayPal pour plus de rapidité. Skiptax vous avance les fonds et se charge, par la suite, de les récupérer auprès des services fiscaux.

Quel coût ?

Comme toutes les entreprises, les applications de détaxe ont besoin de financement. Dans la détaxe, le principe est simple, c’est une commission sur le montant remboursé. Dans le cas général, 80% de la TVA vous est viré (soit une commission maximum de 20%). Mais avec Skiptax, on peut faire grimper ce taux à 100% rapidement. L’application, à travers ses programmes de fidélité ou de parrainage, vous offre la possibilité de recevoir l’intégralité de la TVA reversée par les douanes françaises.

Auteur

Laisser un commentaire