Réforme des retraites : la droite rejoint le gouvernement

Réforme des retraites : la droite rejoint le gouvernement

Le président des Républicains Eric Ciotti se dit prêt à « voter une réforme juste », le parti de droite pourrait ainsi faire apparaître une majorité au parlement.

« La situation budgétaire, démographique et économique impose cette réforme » a précisé hier, Eric Ciotti, dans le Journal du dimanche. « Je souhaite donc pouvoir voter une réforme juste qui sauve notre système de retraite par répartition ».

La réforme des retraites, grande promesse d’Emmanuel Macron durant sa campagne, et qui sera dévoilée ce mardi 10 janvier, a trouvé un soutien de poids. Le ralliement des Républicains pourrait offrir une majorité au parlement.

Soutien de M. Ciotti

M. Ciotti rappelle que la « droite de gouvernement » a toujours défendu l’idée d’une réforme qui conduise à travailler davantage. Cette loi très décriée, rejetée par l’ensemble de syndicats, vise notamment à allonger l’âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans.

Ce soutien comporte néanmoins quelques contreparties, comme l’accès au minimum retraite (1 200 euros) non seulement aux nouveaux entrants, mais aussi « de façon rétroactive aux retraités actuels qui bénéficient des pensions les plus modestes ».

De plus, la réforme doit « s’étaler sur deux quinquennats », pour le député de droite, avec un relèvement de l’âge légal de départ à 63 ans en 2027 puis 64 ans en 2032.

Le ministre délégué aux Compte publics, Gabriel Attal, a réagi dimanche sur France 3, saluant « la responsabilité » de l’opposition. Celui-ci s’est également défendu d’avoir conclu un accord avec les Républicains.

Tout le week-end le Président de la république, la Première ministre et le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion ont poursuivi les discussions. Le projet de loi sera présenté ce mardi 10 janvier à l’Assemblée nationale puis au Sénat pour une application dès le début de l’été.

Laisser un commentaire