Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour

Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour

Quelque 48,7 millions de Français étaient appelés aux urnes ce dimanche 10 avril 2022 pour le premier tour de l’élection présidentielle. Les bureaux de vote ont ouvert partout en France entre 8 heures et 19 heures et jusqu’à 20 heures dans les grandes villes. Douze candidats se présentaient lors de ce premier tour. 

Emmanuel Macron largement en tête 

Et, sans grande surprise, comme en 2017, le président sortant Emmanuel Macron s’est largement qualifié pour le second tour de la présidentielle dimanche, avec un score de 27,6% à 29,7% des suffrages exprimés, devant la candidate RN Marine Le Pen, entre 23,5% et 24,7%, selon les premières estimations des instituts de sondage à 20H00. 

Donné troisième, le candidat LFI Jean-Luc Mélenchon se situe entre 19,8 et 20,8%, devant Eric Zemmour (Reconquête!), entre 6,5% et 7,1%, l’écologiste Yannick Jadot entre 4,4% et 5%, et la candidate LR Valérie Pécresse entre 4,3% et 5%. 

La droite LR et le Parti socialiste ont connu leurs plus bas historiques lors d’une élection présidentielle, la socialiste Anne Hidalgo recueillant environ 2% des voix au premier tour, tandis que Valérie Pécresse avoisine les 5% ou moins. 

Tous les autres candidats seraient sous la barre des 5% : l’iconoclaste Jean Lassalle (2%-3,3%), le communiste Fabien Roussel (2%-2,7%), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (1,8%-2,3%). Les trotskystes Philippe Poutou et Nathalie Arthaud ferment la marche avec entre 0,5% et 1% des voix. 

L’abstention victorieuse

Lors de ce premier tour, l’abstention devrait se situer entre 25% et 26,5% selon les premières estimations des instituts de sondage, soit un niveau plus important qu’en 2017 (22,23%), mais sans atteindre le record de 2002 de 28,4%. 
Les cinq départements qui ont le plus voté à 17h sont la Dordogne (75,26 %), l’Aveyron (73,93 %), le Gers (73,71 %), la Haute-Loire (73,53 %) et les Pyrénées-Atlantiques (72,78 %). 
Les cinq départements qui se sont le moins mobilisés à 17H00 sont la Haute-Corse (51,23 %), la Seine-Saint-Denis (51,71 %), Paris (52,17 %), l’Essonne (56,19 %) et la Corse-du-Sud (58,48 %).

Auteur

  • redactionafp

    L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire