Plus de 800 000 naturalisations et 600 000 demandes d’asile au sein de l’Union européenne

Plus de 800 000 naturalisations et 600 000 demandes d’asile au sein de l’Union européenne

mars 17, 2019 0 Par Redaction

En 2017, quelque 825 000 personnes ont acquis la nationalité d’un État membre de l’Union européenne (UE), un chiffre en baisse par rapport à 2016 (995 000) et à 2015 (841 000). Si 17 % des nouveaux citoyens de l’un des États membres de l’Union en 2017 étaient auparavant ressortissants d’un autre État membre de l’Union, la majorité provient de pays tiers ou étant des apatrides. Les citoyens marocains forment le plus grand groupe (67 900 personnes, dont 83 % ont acquis la nationalité italienne, espagnole ou française), devant les citoyens de l’Albanie (58 900 personnes, dont 97 % ont acquis la nationalité grecque ou italienne), de l’Inde (31 600 personnes, dont plus de 53 % ont acquis la nationalité britannique), de la Turquie (29 900 personnes, dont plus de la moitié a acquis la nationalité allemande).

Parmi les naturalisations au sein de l’Union européenne, arrivent en tête les Roumains (25 000 personnes dont 32 % ont acquis la nationalité italienne) suivis des Polonais (22 000 personnes, dont 63% ont acquis la nationalité britannique ou allemande) et les Britanniques (15 000). Le Brexit a renforcé le flux de Britanniques qui demandent la nationalité d’un autre État membre (ce flux a plus que doublé en 2017).

Le taux de naturalisation est le rapport entre le nombre de personnes ayant acquis la nationalité d’un pays au cours d’une année et le stock de résidents étrangers dans le même pays au début de l’année. En 2017, les taux de naturalisation les plus élevés ont été enregistrés en Suède (8,2 octrois de nationalité pour 100 résidents étrangers), en Roumanie (5,9) et en Finlande (5,0), suivies du Portugal (4,5), de la Grèce (4,2) et de Chypre (3,9). À l’autre extrémité de l’échelle, des taux de naturalisation inférieurs à 1 octroi de nationalité pour 100 résidents étrangers ont été relevés en Estonie (0,4), en Lettonie (0,6), en Autriche et en Tchéquie (0,7 chacune), ainsi qu’en Slovaquie et en Lituanie (0,9 chacune).

 

Publicités