Pédophilie : des cas confirmés au sein de la maternelle française de Barcelone

Pédophilie : des cas confirmés au sein de la maternelle française de Barcelone

Après avoir douté pendant des mois, plusieurs familles, dont les enfants français sont inscrits à la maternelle du Lycée français de Barcelone, ont porté plainte pour des attouchements et des actes sexuels sur des mineurs de moins de 15 ans. Après un premier refus de la « Guardia Civil » de prendre en compte leur dépôt, finalement, les autorités espagnoles ont décidé de poursuivre la personne soupçonnée de pédophilie.

Un surveillant de la maternelle

“C’est le monsieur qui me montre à faire ça”... C’est ainsi que la fillette inscrite à la maternelle française de Barcelone, âgée de 4 ans, révèle à ses parents les agissements d’un surveillant de l’établissement.

Bientôt, d’autre témoignages d’enfants amènent des parents à les rejoindre, et à porter plainte. Pourtant au cours du printemps, le Lycée français de Barcelone minimise, le Consulat est aux abonnés absents, et le pédophile est laissé en liberté, tout en ayant une injonction de rester à 500 mètres de l’école pendant plusieurs mois avant d’être finalement incarcéré le 29 mai 2023.

Les enfants concernés décrivent des actes commis « par un monsieur » dans les toilettes de l’école maternelle, à l’heure du déjeuner. Quatre mineurs ont été officiellement auditionnés par les autorités judiciaires entraînant une accélération de l’enquête et des réactions au plus haut niveau de l’AEFE. En effet, le groupe scolaire est géré directement par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger.

Façade de la maternelle du Lycée français de Barcelone ©AFP/Midi Libre

Repenser l’encadrement

Ainsi, un mois et demi après l’ouverture de l’enquête pour agressions sexuelles au Lycée français, le directeur de la maternelle Stéphane Housset a été suspendu, en mai 2023, à l’initiative d’Olivier Brochet, le directeur général de l’AEFE.

Dans un communiqué envoyé aux parents, le proviseur du Lycée français de Barcelone, Jean Bastianelli, indique que « toutes ses pensées vont en premier lieu aux enfants concernés » et exprime « sa profonde émotion et sa totale solidarité dans cette terrible expérience ».

Mais plus que des regrets, l’AEFE a décidé de revoir ses procédures dans cet établissement mais aussi dans les autres. A Barcelone, l’urgence s’imposant, la direction a déjà procédé à plusieurs aménagements et élabore actuellement un protocole de prévention comme l’a revélé la presse espagnole.

Du côté de l’Ambassade de France, il fallut attendre la fin mai pour qu’une réaction soit enfin communiquée. Le Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle (COCAC) Eric Tallon a adressé le 30 mai à l’association des parents d’élèves du Lycée français de Barcelone un message de solidarité avec les familles concernées et plus globalement avec tous les parents de l’établissement.

Pour ces derniers, c’est une omerta qui s’est abattue au cours du premier semestre 2023 sur l’ensemble de la chaîne de direction depuis la maternelle jusqu’aux ministères de tutelle. Pourtant l’AEFE nous a confié avoir pris leçon de cette douloureuse expérience et travaille à rendre les procédures plus transparentes et à renforcer les points de contrôle lors du recrutement de personnes externes et de sous-traitants. On l’espère pour le bien de tous et des enfants en particulier.

Auteur/Autrice

  • Samir Kahred

    Samir Kahred a suivi ses parents dont le père était ingénieur dans une succursale du groupe Bouygues. Après une scolarité au Lycée français et des études au Caire, il devient journaliste pour des médias locaux et correspond pour lesfrancais.press

Laisser un commentaire