Ouverture du 75ème Festival de Cannes

Ouverture du 75ème Festival de Cannes

Annulé en 2020, décalé l’an dernier au mois de juillet avec des mesures sanitaires strictes, ce mardi 17 mai le 75ème Festival de cannes retrouve son rythme traditionnel pour la première fois depuis 2019. Une session dont la direction promet qu’elle sera fastueuse et marquante. Cependant certains manquent à l’appel ! En effet, pour la première fois depuis près de 30 ans, ce n’est pas la chaîne cryptée française Canal + qui va couvrir les marches et les cérémonies. Cette année, les festivités se dérouleront sur les chaînes du service public français mais aussi sur le média 100% numérique Brut qui lui est accessible de partout. Une bonne nouvelle pour les expatriés, sans oublier le catalogue de films disponible gratuitement et là aussi depuis tous les pays sur TV5MONDEplus (hors USA où il faut être abonné à la chaine via un opérateur pour accéder à la plateforme).

On fait le tour du programme de la 75ème édition du Festival.

Palme d’Or d’honneur pour Forest Whitaker

La star internationale de la première soirée de ce festival est Forest Whitaker, qui reçoit, à 60 ans, une Palme d’Or d’honneur pour une carrière marquée par un Oscar pour son interprétation d’Amin Dada, le dictateur ougandais, dans Le Dernier Roi d’Ecosse (2007), ou son rôle de tueur chez Jim Jarmusch dans Ghost Dog (1999). Le comédien afro-américain, également à la tête d’une association caritative qui lutte contre la pauvreté, du Soudan du Sud au Mexique en passant par la Seine-Saint-Denis, est un habitué de la Croisette, où il a obtenu un prix d’interprétation en 1988 pour Bird, de Clint Eastwood.

La guerre en Ukraine présente à travers un film russe

Symbole fort, la compétition officielle qui débutera ce 18 mai par la projection du dernier film du Russe Kirill Serebrennikov, en rupture avec le régime. Il pourra venir pour la première fois défendre en personne son film, La Femme de Tchaïkosvki. Le Festival refuse en revanche d’accueillir « des représentants officiels russes, des instances gouvernementales ou des journalistes représentant la ligne officielle ».

« Nous allons afficher un soutien absolu et non négociable au peuple ukrainien »

Thierry Frémaux, le délégué général du Festival

Les américains sur le tapis rouge

Côté tapis rouge, les appareils photos chaufferont pour la montée des marches de l’équipe du nouveau Top Gun (hors compétition), dont Tom Cruise, présent au Festival pour la première fois en trois décennies. Beaucoup de stars suivront, jusqu’à la clôture, le 28 mai. Kristen Stewart, qui montera sur le tapis rouge aux côtés de Léa Seydoux et Viggo Mortensen pour le dernier film de David Cronenberg (Les Crimes du futur), le prometteur Austin Butler et le vétéran Tom Hanks, alias Elvis et son manager dans un biopic événement (Elvis), ou encore Idris Elba et Tilda Swinton dans le dernier film du réalisateur des Mad Max, George Miller (Trois mille ans à t’attendre).

5 réalisateurs pressentis pour la Palme d’Or

Chez les réalisateurs, parmi les cinéastes en lice pour la Palme, Park Chan-wook (Old boy) revient avec une enquête sulfureuse (Decision to Leave), James Gray présente Armageddon Time, avec Anthony Hopkins et Anne Hathaway, tandis que d’autres, déjà médaillés, tenteront de décrocher un nouveau trophée, dont les frères Dardenne (Rosetta) avec Tori et Lokita, le grinçant Ruben Östlund (The Square) avec Sans filtre, ou le Japonais Kore-eda (Une Affaire de famille), qui a cette fois tourné Broker avec la star sud-coréenne de Parasite, Song Kang-ho.

Regardez le live officiel du Festival de Cannes

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire

1 Comment