Octobre rose pour les Françaises de l'étranger

Octobre rose pour les Françaises de l'étranger

Comme chaque année, depuis 1994, le mois d’octobre sera dédié, dans de nombreux pays dans le monde, à la lutte contre le cancer du sein. Cette campagne de sensibilisation est nommée Octobre Rose. La première édition a eu lieu en 1985 aux Etats-Unis. Sous l’impulsion d’Evelyn Lauder, vice-présidente de Estée Lauder, la Breast Cancer Research Foundation est créée en 1993. L’année suivante, Estée Lauder France, en partenariat avec Marie-Claire, lance la première édition en France d’Octobre Rose.

Depuis, tous ces événements récurrents, à travers la planète, visent à renforcer la sensibilisation du grand public face à l’importance du dépistage précoce du cancer du sein. Pour rappel, 90 % des cancers du sein détectés tôt guérissent selon l’Institut National du Cancer (INCa) en France.

Prévention et dépistage du cancer du sein

Malgré les progrès en matière de dépistage et de traitement, le cancer du sein reste le cancer le plus meurtrier chez la femme, comme le montrent les derniers chiffres de l’INCa. Plus que jamais, il est essentiel de sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage précoce et ce même si elles sont loin du territoire français car il existe des possibilités de prises en charge. Concernant les méthodologies de dépistage, il existe deux formes appliquées conjointement ou non selon la politique de santé du pays où réside la Française de l’étranger :

  • Un dépistage organisé pour les femmes de 50 à 74 ans
  • Un dépistage individuel pour les femmes présentant un profil de risques spécifique et susceptibles de développer un tel cancer avant l’âge de 50 ans.

Si en France, la prise en charge est garantie à 100% du tarif sécurité sociale, le tarif le plus souvent pratiqué lors des campagnes nationales, ce n’est pas le cas partout.

Prise en charge en étant expatriée

Pour une Française de l’étranger, se faire dépister peut être compliqué. En Europe, les politiques de santé prévoient le plus souvent un dépistage régulier dès l’âge de 50/55 ans pris en charge par les systèmes de santé nationaux. Mais dans de nombreux pays, la santé est un domaine privée, géré par les individus à travers les assurances santé.

Certains proposent des forfaits pour les dépistages, mais ils laissent souvent un reste à charge important. Pour ceux qui sont dans des zones de tarification similaire ou inférieures à celles pratiqués en France dans le cadre du barème de la sécurité sociale, il peut être intéressant de se tourner vers la CFE.

En effet, dès son offre de base, la Caisse des Français de l’étranger (CFE) propose de prendre en charge la mammographie dans le cadre d’un dépistage du cancer à de 100% du tarif applicable en France métropolitaine. Vous pouvez consulter le document ci-dessous reprenant ces données.

Concrètement, la mammographie vous sera remboursée à hauteur maximum de 66,42 € dans le cadre d’une couverture alignée sur la sécurité sociale française.

Ruban rose et soutien à la recherche

Mais Octobre Rose c’est aussi l’occasion de participer à des évènements pour soutenir les malades et la recherche. Emblème de l’opération, le Ruban rose, et cette année vous pourrez soutenir l’association française où que vous soyez.

Vente aux enchères – Aubade

La marque Aubade, qui soutient depuis 2 ans l’association Ruban Rose dans la lutte contre le cancer du sein, organise pour la première fois une vente aux enchères caritative de ses mythiques visuels noir & blanc 100% au profit de l’association. 

Ces visuels signés, datés, logotypés et numérotés par les célèbres photographes Hervé Lewis et Michel Perez seront mis en vente sur le site Interencheres par la maison d’enchère Artus. 

Pour participer à cette opération caritative (20 octobre 2022), il suffit de s’inscrire sur le site Interenchères et d’enchérir sur votre visuel coup de cœur. Aussi, pendant tout le mois d’octobre, Aubade reverse 10% de ses ventes sur l’ensemble des modèles de la ligne Lovessence.

Courir pour soigner en Belgique

On vous signale aussi une initiative belge pour cette cause : soutenez les personnes touchées par le cancer du sein en paricipant à une épreuve de course à pied, la Race for the Cure®, organisée en collaboration avec Think Pink Europe.

Il s’agit d’un événement annuel, le plus grand événement sportif en Europe qui soutient la lutte contre le cancer du sein, selon les organisateurs. Alors, si vous êtes en Belgique, aux Pays-Bas ou au Luxembourg n’hésitez pas à participer !

Faire un don

La diminution du taux de mortalité par cancer du sein peut baisser grâce aux avancées de la recherche. Pour soutenir la recherche, on peut faire un don simplement en ligne sur la plateforme officielle de dons de l’association Ruban Rose. En 2019, l’Association a remis 550 000 euros à travers ses Prix Ruban Rose, ainsi que 180 000 euros (répartis sur trois ans) pour une nouvelle bourse de recherche. Grâce aux Prix Ruban Rose, plus de trois millions d’euros ont ainsi été reversés à plus de 60 équipes de chercheurs depuis la création de ces Prix.

Auteur

  • Chantal Julia

    Chantal Julia est maitre de conférence en Suisse. Après plusieurs années à l'Université de Lettre Paris 1, Chantal a suivi son compagnon à Lausanne où elle enseigne toujours la littérature française. Elle écrit pour différents magazines universitaires et Lesfrancais.press

Laisser un commentaire