Macron à Strasbourg veut redessiner l'Union européenne

Macron à Strasbourg veut redessiner l'Union européenne

Ce lundi 9 mai, c’est la journée de l’Europe pour les habitants de L’Union européenne, c’est cette date qu’Ursula von der Leyen, la présidente de la commission européenne, a choisi pour conclure la  la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Emmanuel Macron à Strasbourg, où se tenait la cérémonie, a prononcé un discours où il exposait sa vision de l’avenir de l’Union européenne. On décrypte le texte pour les expatriés.

Réviser les traités

Le président français tenait devant le Parlement européen son premier discours sur l’Europe depuis sa réélection. Il a proposé que les dirigeants des 27 discutent lors du sommet de juin d’une révision des traités.

« Il faudra réformer nos textes, c’est évident. L’une des voies de cette réforme est la convocation d’une convention de révision des traités. C’est une proposition du parlement européen et je l’approuve »

Emmanuel Macron devant le Parlement européen à Strasbourg le 09 mai 2022

Ursula von der Leyen en a profité pour demander la révision des traités de l’UE afin de permettre l’abandon du vote à l’unanimité des 27 pays membres dans des domaines clés comme la politique commerciale, étrangère, la fiscalité, etc.

« L’Europe devrait jouer un rôle plus important, par exemple dans le domaine de la santé ou de la défense. Et nous devons améliorer en permanence le fonctionnement de notre démocratie »

Ursula von der Leyen, la présidente de la commission européenne, devant le Parlement européen à Strasbourg le 09 mai 2022

Une communauté politique européenne

L’Ukraine fut bien sûr au coeur des préoccupations de cette séance au parlement de Strasbourg. Le président Ukrainien réclame depuis des mois l’intégration de son pays à l’Union européenne. Il devra prendre son mal en patience.

Le président français a proposé un nouveau cercle de liens entre états européens en imaginant une communauté politique européenne. Ouverte à tous les états du continent (au sens géographique), elle pourrait intégrer le Royaume-Uni comme l’Ukraine. Loin de l’idéal des « Etats-Unis d’Europe » cher aux pères fondateurs, Emmanuel Macron désire mettre en place une instance permettant aux Etats d’échanger sur les problèmes majeurs liés à la sécurité de tous sans créer de liens institutionnels ou de contraintes communes comme avec l’Union européenne.

Arrivée d’Emmanuel Macron le 09 mai 2022 à Strasbourg

La Russie dénoncée

Logiquement, Emmanuel Macron, dans sa posture de « défenseur de la paix », a poursuivi son discours avec des propos durs contre la Russie de Vladimir Poutine.

« La Russie commet des crimes inqualifiables en Ukraine »

Emmanuel Macron devant le Parlement européen à Strasbourg le 09 mai 2022

Considérant que la « liberté et l’espoir » étaient « le visage » de l’UE, il a renouvelé son soutien à l’Ukraine et insisté sur le rôle de l’UE dans la préservation de la « paix en Europe », pour « éviter l’escalade » à tout prix.

« Quand la paix reviendra sur le sol européen, nous devrons ensemble ne jamais céder à la tentation, ni de l’humiliation, ni de l’esprit de revanche, car ils ont déjà trop, par le passé, ravagé les chemins de la paix. »

Emmanuel Macron devant le Parlement européen à Strasbourg le 09 mai 2022

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire