L'Espagne met en quatorzaine les voyageurs arrivant sur son sol - Français inclus

L'Espagne met en quatorzaine les voyageurs arrivant sur son sol - Français inclus

L'Espagne a instauré le principe de quatorzaine pour tout voyageur arrivant de l'étranger, Espace Schengen inclus.

Frontière fermée ou pas ? Possibilité d'aller en Espagne ou pas ? Au moins, désormais, c'est clair.  Cela veut dire aussi que le Portugal se retrouve isolé du reste de l'Europe.

Instauré dans la plupart des pays européens, l'Espagne a imposé le principe de quatorzaine pour tout voyageur pénétrant sur son territoire. Grosse différence avec la France et les autres états, c'est qu'elle veut aussi l'imposer aux citoyens de l'espace Shengen.  Cette mesure sera effective la fin de l'état d'urgence, elle a été publié ce jour au Bulletin officiel espagnol et elle prendra effet à compter du vendredi 15 mai pour se terminer donc le 23 mai avec la fin de l'état d'urgence.

En gros, si vous franchissez la frontière, vous devrez ainsi passer quatorze jours en isolement avant de pouvoir circuler librement. Ajoutez quatorze jours au 15 mai et vous tombez sur le... 29 mai.

Une mesure qui s'appliquera donc jusqu'au 23 mai, pour débuter son isolement, date de la fin de l'état d'Urgence. Le gouvernement ne s'interdisant pas de le prolonger.

Cependant, il y a des exceptions :

Citoyens espagnols; 

Résidents en Espagne, ayant à prouver leur résidence habituelle; 

Les travailleurs transfrontaliers; 

Les professionnels de la santé ou des soins aux personnes âgées qui exerceront leur activité professionnelle; 

Quiconque documente des raisons de force majeure ou une situation de besoin pressant.

Les citoyens français qui désirent donc rejoindre le Portugal, dans le cadre d'un regroupement familial ou pour rejoindre leur résidence officielle dans ce pays, pouvaient jusqu'à présent traverser le pays en présentant l'attestation disponible auprès de l'Ambassade Française au Portugal ou auprès de l'Ambassade Portugaise en France. La députée Samantha Cazebonne s'est mobilisée, avec son suppléant Stéphane Vojeta, en alertant le Ministre de l'Intérieur sur les conséquences majeures pour nos compatriotes d'une application à l'aveugle de cette mesure en Espagne?.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire