les compagnies qui ont repris leurs vols vers la France..

les compagnies qui ont repris leurs vols vers la France..

Lesfrancais.press font le tour des compagnies aériennes qui désservent la France depuis l'allégement des restrictions.

Principalement européennes, les destinations devraient s'élargir avec la levée de la fermeture de l'espace Schengen le 1 juillet 2020. On vous informera dès la semaine prochaine des nouvelles opportunités.

Mais c'est déjà plus de 100 villes qui sont reliées, à nouveau, à Paris et à certaines villes de province.

Air Caraïbes

La compagnie du groupe Dubreuil a annoncé dès le 26 mai dernier sa volonté de reprendre ses vols commerciaux. Par conséquent, "les vols commerciaux vers et depuis [la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, La Réunion et Saint-Martin] reprendront dès l'ouverture de l'aéroport d'Orly" à compter du 26 juin.

"Cependant, dans l'attente de la réouverture d'Orly, Air Caraïbes et Frenchbee annoncent le lancement d'un programme réduit à compter du 12 juin au départ de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle", précise un communiqué diffusé par le groupe Dubreuil.

Air France

La compagnie française, dont 80% de la flotte est toujours clouée au sol à date, relance petit à petit son réseau intérieur et ses opérations internationales. Depuis le lundi 11 mai, premier jour du déconfinement dans l’Hexagone, Air France assure des liaisons vers Bordeaux, Brest, Marseille, Montpellier, Nice et Toulouse ainsi que vers les Outre-Mer (Cayenne, Fort-de-France, Pointe-à-Pitre et Saint-Denis de La Réunion).

Plusieurs destinations sont également desservies en Europe : Amsterdam, Athènes, Barcelone, Berlin, Copenhague, Dublim, Edimbourg, Francfort, Genève, Lisbonne, Londres, Madrid, Manchester, Munich, Rome, Stockholm, Zurich. Une poignée d’aéroports internationaux accueillent aussi des vols du transporteur français : Cotonou, Dakar et Abidjan en Afrique, Atlanta, New York, Los Angeles, Montréal et Mexico City en Amérique du Nord, Rio de Janeiro et Sao Paulo en Amérique du Sud et enfin Tokyo en Asie. Air France indique sur son site web que « concernant la période été, [le] programme de vols sera mis à jour début juin ».

Air France, qui assurait depuis mi-mars moins de 5% de ses vols habituels,
remonte en puissance en métropole, vers les outre-mers et l'Europe. D'ici le 30 juin, "ce programme de vols représentera environ 15% de la capacité déployée habituellement à cette période" et sera assuré par 75
appareils de la flotte d'Air France, laquelle comprend 224 avions.

British Airways

« Nous avions prévu de reprendre, assez significativement, nos vols en juillet », a déclaré Willie Walsh, patron du groupe IAG, la maison-mère de British Airways devant la commission des Transports du Parlement britannique.

Toutefois, le maintien de deux semaines d’isolement pour toute personne arrivant en Royaume-Uni pourrait interférer avec cette volonté de redécollage. « Je pense que nous aurons à revoir cela », a-t-il prévenu.

Chalair

La compagnie française, assurant des liaisons inter-régionales, reprend progressivement ses activités en juin. L’aéroport de Bordeaux a ainsi annoncé la relance des liaisons entre la ville de Nouvelle-Aquitaine et Brest à partir du 8 juin, et la desserte de Montpellier au départ de Bordeaux à compter du 15 juin, rapporte notre confrère de Sud Ouest.

Corsair

La compagnie dirigée par Pascal de Izaguirre va retrouver le chemin des pistes de décollage. Corsair a annoncé le 4 juin son intention de relancer progressivement son programme de vols à compter du 18 juin.

"Dans un premier temps, la compagnie reprendra ses activités au départ de Charles-de-Gaulle, puis opérera depuis sa base d'Orly à compter du 26 juin."

La Guadeloupe, la Martinique et l'île de La Réunion seront ainsi progressivement desservies à compter du 18 juin. Concernant le programme de vols internationaux, "Corsair prévoit de reprendre progressivement dès que possible les vols internationaux vers Abidjan, Montréal et l'île Maurice", en fonction "de la levée des restrictions en vigueur en France et dans les pays de destination à fin juin".

Seul point noir, la situation aux États-Unis, où la situation sanitaire reste précaire et les restrictions de voyages toujours en place. La desserte de Miami est par conséquent suspendue jusqu'à nouvel ordre. L'ouverture de la liaison Paris-New York est quant à elle reportée au printemps 2021.

Easyjet

La compagnie britannique low cost Easyjet a confirmé une reprise progressive de ses vols à partir du 15 juin, surtout des vols intérieurs au Royaume-Uni et en France, depuis Nice, Roissy-CDG, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lyon et Lille.

Emirates

La compagnie des Émirats arabes unis avait annoncé le 13 mai dernier la reprise de ses vols vers Paris, Londres-Heathrow, Francfort, Milan, Madrid, Chicago, Toronto, Sydney et Melbourne dès la fin du mois de mai.

Actuellement, Paris-CDG est desservi trois fois par semaine par Emirates et la fréquence passera à un vol quotidien à partir du 15 juin prochain. Des contrôles thermiques seront effectués à l'aéroport international de Dubaï et le port d'un masque et de gants est obligatoire. Des kits d'hygiène (masques, gants, gel hydroalcoolique et lingettes antibactériennes) seront distribués gratuitement à tous les clients.

Finnair

Cap vers l’Asie ! La compagnie nationale finlandaise a indiqué dès le 18 mai dernier son intention de reprendre ses vols entre l’Europe et l’Asie en juillet. Pékin et Shanghai seront les premières destinations long-courriers desservies, ainsi que Hong Kong, Séoul, Singapour, Bangkok, et trois lignes seront rouvertes vers le Japon, a précisé Finnair dans un communiqué.

Finnair a également annoncé que 26 lignes européennes seraient remises en services en juillet, notamment vers Bruxelles, Moscou, Prague et Paris. Des vols vers Delhi et New York suivront en août, ainsi que des dessertes de Rome, Madrid et Varsovie.

Frenchbee

A l’instar de sa grande soeur Air Caraïbes, la low cost Frenchbee travaille actuellement « à la reprise progressive de [ses] activités à partir du 12 juin prochain ». Elle opérera dans un premier temps au départ de la plate-forme de Roissy, avant de retrouver sa base à Orly, à compter du 26 juin.

Iberia

La compagnie espagnole, détenue par le groupe britannique IAG, a annoncé la reprise de ses vols intérieurs et moyen-courriers au 1er juillet, date de réouverture théorique des frontières espagnoles, à hauteur de 21% du nombre habituel de liaisons. 40 destinations en Espagne et en Europe seront donc desservies en juillet, donc la France, et 53 au mois d’août. La proportion de vols assurés « pourrait augmenter jusqu’à 35% en fonction de la demande et de l'élimination de restrictions » de voyages dues à la pandémie.

Lufthansa

Alors que le groupe vient d'être sauvé grâce à l'aide de l'Etat allemand, Lufthansa augmente le nombre de ses vols européens dès le mois de juin.

Au total, 160 appareils de Lufthansa, Eurowings et Swiss seront mobilisés pour desservir plus de 100 destinations, principalement en Allemagne et en Europe, selon un communiqué diffusé le 8 mai dernier.

Le groupe Lufthansa a, en avril dernier, décidé de mettre en place une politique qui vise à réduire la flotte de près de 100 avions et menaçant 10 000 emplois.

Qatar Airways

La compagnie qatarie a annoncé le 6 mai dernier la reprise progressive de ses vols. L'objectif ? Étendre le réseau à 80 destinations en juin, dont 23 en Europe, 4 en Amérique, 20 dans la zone Moyen-Orient/Afrique et 33 en Asie-Pacifique. Certaines destinations bénéficieront d’un vol quotidien, d’autres davantage.

Paris-CDG fait partie des aéroports qui seront desservis d’ici à la fin du mois de juin. Qatar Airways assure également prendre toutes les précautions à bord, notamment en imposant strictement les gestes barrières. Pour rappel, la compagnie avait maintenu un vol quotidien vers Paris, soit 7 par semaine. Cette fréquence augmentera en juillet jusqu'à 11 vols par semaine.

Ryanair

La compagnie irlandaise low cost a annoncé mardi 12 mai la reprise de 40% de ses vols à partir du mois de juillet. 1 000 vols seront assurés chaque jour vers 90% des destinations desservies avant la crise sanitaire. Par ailleurs, des contrôles de température seront effectués à l’entrée des aéroports, le port du masque avant et pendant le vol sera exigé et l’enregistrement en ligne, le téléchargement de la carte d’embarquement sur mobile et les bagages en cabine seront fortement recommandés.

À bord, les passagers pourront acheter des boissons et des snacks uniquement par carte bancaire. En termes de distanciation sociale, elle sera simplement « encouragée quand c’est possible ». Pour rappel, les transporteurs aériens ne seront pas contraints d'appliquer la distanciation sociale contrairement aux compagnies ferroviaires.

SAS

Le transport aérien scandinave reprend ses vols vers plusieurs destinations internationales et domestiques. « Cela inclut principalement les vols domestiques dans et entre les pays scandinaves, mais les vols pour New York, Chicago et Amsterdam depuis Copenhague vont également reprendre », indique SAS dans un communiqué.

Fin avril, la compagnie scandinave, dont les deux principaux actionnaires sont les Etats suédois et danois, avait annoncé son intention de supprimer 5 000 postes représentant 40% de ses effectifs, soit 1 900 postes à temps plein en Suède, 1 300 en Norvège et 1 700 au Danemark.

Début mai, SAS a annoncé avoir obtenu une ligne de crédit renouvelable de 3,3 milliards de couronnes (308 millions d'euros) garantie par la Suède et le Danemark afin de lui permettre de traverser la crise.

TAP

la compagnie nationale portugaise TAP a repris ses vols, uniquement, vers Paris.

Transavia

La filiale tricolore low cost du groupe Air France-KLM avait suspendu tous ses vols au départ ou à destination de la France le 21 mars et ne tablait pas sur une relance avant le 25 juin. Ses opérations reprennent finalement à compter du 15 juin prochain.

Par conséquent, "les vols reprendront progressivement en fonction de la levée des restrictions aux frontières", à compter du 15 juin au départ de Lyon et de Nantes, à partir du 26 juin depuis Paris-Orly, c'est-à-dire lorsque la plateforme parisienne rouvrira, et de Montpellier.

"Dès le 15 juin, Transavia France ouvrira ses premières liaisons vers le Portugal depuis Lyon et Nantes avec des vols vers Faro, Lisbonne et Porto. A partir du 26 juin, de nouvelles destinations seront proposées aux passagers vers le Portugal, l'Espagne, l'Italie, la Grèce, les Pays-Bas, la Croatie, l'Irlande et l'Islande."

Virgin Atlantic

La compagnie aérienne britannique, qui a décidé de supprimer 3 000 emplois pour survivre à la crise liée au coronavirus, relancera ses vols à partir du 20 juillet. Orlando, New York, Los Angeles, Hong Kong et Shanghai seront les premières destinations resservies, au départ de Londres-Heathrow.

Vueling

La compagnie espagnole à bas coûts Vueling, détenue par le groupe IAG, a elle annoncé le 29 mai dernier la réouverture en France "de 21 routes directes pour la saison estivale, entre fin juin et juillet" depuis Orly, Marseille, Nice, Nantes, Bordeaux et Lyon.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire