Les Champs sur leur 31 !

C'est un véritable triptyque musical qui a été préparé par Cookies production pour cette soirée de la Saint-Sylvestre sur les Champs-Élysées. Un événement monté par la Ville de Paris pour un budget de 462 000 €, comptant un sponsoring de Dior et un autre de BFMTV, et dont les images devraient faire le tour du monde.

« Lors de cette soirée du 31, on veut montrer un Paris festif, convivial et bienveillant. Un Paris qui fait la fête malgré les événements pas toujours faciles », s'enthousiasme Frédéric Hocquard, adjoint d'Anne Hidalgo chargée de la nuit.

Près de 300 000 personnes attendues

Et si entre 250 000 et 300 000 personnes sont attendues pour cette soirée exceptionnelle, les difficultés de transport – avec l'absence de métro mises à part les lignes 1 et 14 – risquent de rendre les déplacements délicats. « Il n'est pas non plus conseillé de venir en voiture », souligne la Ville du fait de la fermeture du secteur par la préfecture de police. La météo clémente devrait donc inciter les Parisiens, banlieusards et touristes à se déplacer… à pied ou à vélo.

Les fêtards attendus dès 21 heures

Le spectacle devrait mériter le déplacement. Pour la première fois, c'est à partir de 21 heures que les fêtards seront accueillis. Deux DJ's seront aux manettes : Mr Bonus et Mlle Caro, tous deux résidents du Rosa Bonheur. « Ça va être la première fois qu'ils vont mixer devant autant de monde », s'amuse Frédéric Hocquard.

« Ce sera un voyage musical », souligne Krystof Gillier, le producteur du spectacle pour Cookies production, installé à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Six caméras vont filmer les artistes mais aussi le public arrivant sur l'avenue : 1,5 km de câbles ont été installés pour diffuser les images sur quatre écrans géants. Et six tours de son permettront de mettre le public dans l'ambiance.

Pour calmer le jeu, de 23 h 05 à 23 h 20, « une mise en attente », avec des images et un son très minimalistes vont préparer les milliers de spectateurs à la montée en puissance. Un préshow est prévu à 23 h 25, avec 25 images fixes et les chiffres clés de Paris envoyés sur l'Arc de Triomphe, l'écran phare de la soirée. Une bande-son rendra hommage à Paris et sa diversité, de Jacques Dutronc à Piaf en passant par Rachid Taha ou Cassius chantant I love you So.

Le véritable spectacle est annoncé à 23 h 45. La vidéo mapping jouera avec le monument. « Des images approfondies et animées dans les tons violet, argent et or et quatre lasers, ponctués d'effets pyrotechniques », promet le producteur aidé d'une équipe de 100 personnes sur place.

Un grand show avec un remix électronique qui introduira le décompte final dix secondes avant minuit… L'heure H où sera lancé un feu d'artifice de 5 minutes « avec 2 700 tirs prévus… Un feu élégant et géant », assure Krystof Gillier qui prévoit de faire s'afficher le mot « Paris » sur l'Arc alors que le chiffre « 2020 » devrait s'inscrire dans le ciel…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire