Le Lycée français de Moscou est-il vraiment gratuit pour les Français, comme l'affirme BFMTV ?

Le Lycée français de Moscou est-il vraiment gratuit pour les Français, comme l'affirme BFMTV ?

Le 30 mars au matin, le chroniqueur Cédric Faiche, qui arpente normalement les chemins de France pour aller au contact de la réalité quotidienne des Français, a été délocalisé en Russie pour découvrir le quotidien des Français en Russie. Etape indispensable : le Lycée Français de Moscou…

Les professeurs sont hors de Russie

Le journaliste de BFMTV revient sur la situation particulière du Lycée Français de Moscou. En effet, depuis le 27 février, les Français en Russie ont été invités à regagner la France de toute urgence. Une consigne justifiée par la coupure des liaisons aériennes qui étaient alors à venir. Evidemment, les professeurs détachés étaient aussi concernés par cette consigne.

Après avoir avancé les vacances, puis réintroduit le dispositif de cours en ligne, inventé lors de la pandémie, la direction de l’AEFE espère pouvoir rouvrir l’établissement dès ce premier avril. Les professeurs qui sont en France ne pourront être présents ? Comment pourraient-ils rejoindre leur poste ? Ne pourraient-t-ils pas être utilisés pour des raisons de propagande par le régime russe ?

Cependant, cela ne remet pas en cause, un retour, même partiel, des élèves au Lycée français de Moscou ce vendredi 1 avril avec les professeurs recrutés localement qui sont francophones, mais pas forcément et qui sont le plus souvent d’une autre nationalité. Ils sont donc toujours en Russie.

La gratuité du Lycée Français de Moscou ?

En fin de vidéo, disponible en cliquant ICI, le journaliste, Cédric Faiche, nous apprend que les parents russes sont désorientés car ils ont payé les frais de scolarité pour le trimestre voire pour l’année. Il précise même que la situation ne concerne pas les parents des petits Français car pour eux l’établissement serait gratuit.

Comme beaucoup de Français résidant en France, la scolarité est naturellement et logiquement gratuite pour les petits citoyens expatriés. Après tout ils sont français et notre constitution garantit l’accès libre à l’Education. Mais vous le savez, hors de France, même s’il existe des tarifs différenciés pour les jeunes expatriés, le coût de la scolarité est un poids important pour les familles.

Nous sommes tout de même allés vérifier auprès des services concernés, au cas où l’information nous aurait échappé. Et pas de surprise, les jeunes Français doivent aussi payer des frais de scolarité. En effet, une année scolaire est facturée de 5000 euros pour la maternelle à près de 7000 euros pour le Lycée.

Tarifs disponibles sur le site du Lycée français de Moscou

Vous avez été nombreux suite à la diffusion de ce reportage à nous contacter pour comprendre ces déclarations, nous y avons répondu et malheureusement c’est bien une erreur du journaliste.

Auteur

  • Américain par accident (sa mère accoucha de façon prématurée lors d'un voyage professionnel), Eric Victorien décida d'aller rejoindre ce pays qu'il ne connaissait pas à sa majorité. Il participa même à des émissions de télé-réalité. Aujourd'hui, il anime un programme radio à Los Angeles et est correspondant du site Lesfrancais.press.

Laisser un commentaire