Le fonds "Francophonie TV5MONDEplus"

Le fonds "Francophonie TV5MONDEplus"

Films de fiction ou d’animation, courts ou longs-métrages, documentaires, œuvres unitaires ou en séries : tous ces types de production sont éligibles au nouveau Fonds Francophonie TV5MONDEplus lancé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et TV5Monde, avec le soutien du Canada et de la France.

Ce fonds s’adresse aux auteurs et réalisateurs des 37 pays francophones du Sud et aux producteurs de ces pays ainsi que Belgique, Suisse, Canada et France. Il vient s’ajouter au Fonds Image de la Francophonie et les aides des deux fonds sont potentiellement cumulables.

Les financements ne pourront être accordés qu’à des œuvres pouvant être pré-achetées, co-produites (ou, exceptionnellement, achetées) pour une diffusion sur la plateforme TV5MONDEplus.

La plateforme TV5MONDEplus

TV5MONDEplus propose un choix généraliste avec des films, des séries, des documentaires, des magazines, des émissions culturelles… Mais également le meilleur des programmes des chaînes partenaires de TV5MONDE – Radio-Canada, Télé-Québec, TV5 Québec Canada, la RTS, la RTBF, RFI et France Télévisions.

Vous y trouverez aussi des productions TV5MONDE (magazines d’information, culture, documentaires), des co-productions en Afrique et des podcasts « balados ».

Tous les programmes sont accessibles gratuitement et sans géo-blocage (à quelques rares exceptions) sur TV5MONDEplus (www.https://www.tv5mondeplus.com/) .

Un fonds pour la création francophone

Ce nouveau Fonds d’aide de l’OIF pour les œuvres destinées à la plateforme TV5MONDEplus est administré conjointement par l’OIF et TV5MONDE. Il a été créé à l’initiative du gouvernement du Canada, de TV5MONDE et de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Ainsi le dispostif est financé par les contributions des Etats et gouvernements bailleurs de fonds membres de l’OIF.

Le Fonds francophonie TV5MONDEplus s’ajoute au Fonds Image de la Francophonie, outil de financement ” historique ” de l’OIF, qui poursuit son activité.

Les aides accordées par le Fonds Francophonie TV5MONDEplus en 2021 sont désormais connues en totalité. Le délai important entre la sélection effectuée et la publication de la liste des bénéficiaires tient au fait que ces aides ne pouvaient devenir effectives qu’après signature des contrats de cession de droits de diffusion entre les producteurs concernés et TV5 Monde. En sus, pour sa première année de fonctionnement, le Fonds Francophonie TV5MONDEplus a bénéficié, uniquement, de financements du Canada et de la France. A ces deux premiers contributeurs s’est ajoutée la Suisse dont le premier financement portera sur l’année 2022, d’autres Etats francophones contribueront pour cette deuxième édition.

Les lauréats 2021

Ci-dessous, la liste des oeuvres sélectionnées.

Longs métrages de fiction :

  1. « Fès été 55 » d’Abdelhaï LARAKI (Maroc)                                                  
  2.  « Disco Afrika » de Luck RAZANAJAONA (Madagascar)                         
  3. « Mami Wata » d’Askia TRAORÉ (Tchad)                                                
  4. « Sadrack » de Narcisse WANDJI (Cameroun)                                       
  5. « Le coup de grâce » de Steven AF (Togo) – (aide à la finition)                    

Courts métrages de fiction :

  1. « Voilà combien de jours » de Hedi LADJIMI (Tunisie)          
  2. « L’envoyée de dieu » d’Amina ABDOULAYE MAMANI (Niger)

Œuvres d’animation (unitaires et séries) :

  1. « Kassa le messager – saison 2 » série de Simon ADAE (C. d’Ivoire)
  2. « Roi Keïta – saison 2 » série d’Abel N’guessan KOUAME (Côte d’Ivoire)
  3.  « Nubu & Yara – saison 2 » série d’Honoré ESSOH (Côte d’Ivoire) 
  4. « Le nuage amoureux » court-métrage de Nacer KHEMIR (Tunisie)

Séries de fiction :

  1.  « Une Femme à Kosyam » de Carine BADO (Burkina Faso)
  2. « Wara – saison 2 » de Toumani SANGARE & Oumar DIACK (Mali / Sénégal)
  3. « Ici C Babi » (F) de Boris OUE (Côte d’Ivoire) – (aide à la finition)        

Documentaires (tous longs métrages) :

  1. « Anioto : les hommes léopards, mythe ou réalité» de Jean-Michel KIBUSHI NDJATE WOOTO (RdC)
  2.  « Bernard Dadié, un homme de liberté » d’Ana BALLO & Agnès RIBOUTON (Côte d’Ivoire)
  3. « Tagnaouite dans la peau » de Jamila ANNAB (Maroc)
  4.  « Soute à Bombes » de Nantenaina LOVA (Madagascar)
  5. « A quand l’Afrique » de David-Pierre FILA (Rép. Centrafricaine)

Appel à candidatures 2022

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et TV5MONDE ouvrent leur deuxième appel à projets pour le « Fonds Francophonie TV5MONDEplus » du 10 au 20 mars 2022.

Le règlement et la notice de l’appel seront quasiment identiques à ceux de 2021, lit-on dans un communiqué de l’Organisation publié sur son le site Images francophones. Ils sont consultables via le lien suivant : https://www.imagesfrancophones.org/soutiens/fonds-francophonie-tv5mondeplus/reglement.

Les auteurs, réalisateurs et producteurs des 37 pays francophones du Sud peuvent présenter « un projet de création de documentaire, de fiction ou d’animation (court ou long métrage, unitaire ou série) », selon le communiqué. Un ressortissant d’un État ou d’un gouvernement francophone doit avoir participé à son écriture.

Le fonds, doté de 400 à 500 000 euros, est attribué suite à l’examen des dossiers par la commission de sélection. Elle est composée de 6 membres, 3 permanents et 3 professionnels : un représentant de l’OIF, deux représentants de TV5MONDE, un professionnel désigné par le gouvernement du Canada pour l’année en cours, deux professionnels ressortissants d’un Etat francophone du Sud.

La réunion de la commission de sélection se tient en juillet sachant qu’un maximum de 50 dossiers sont examinés à chaque session. Les dossiers doivent être déposés exclusivement par voie électronique sur l’espace professionnel du site Images francophones. Il est possible de postuler simultanément au fonds principal de l’OIF : le Fonds Image de la Francophonie.

Auteur

  • Loic Pautou est un jeune français parti en VIE au Vietnam et qui n'est jamais revenu. Propriétaire d'une agence de tourisme à Hanoi, il écrit aussi pour Lesfrancais.press et le Guide du Routard

Laisser un commentaire