L’armée américaine traverse les Pays-Bas pour rejoindre l’Europe de l’Est

L’armée américaine traverse les Pays-Bas pour rejoindre l’Europe de l’Est

Des centaines de véhicules américains sont attendus à Flessingue, au sud-est des Pays-Bas. Ils doivent ensuite continuer leur route vers l’Europe de l’Est, où ils renforceront la présence militaire américaine sur le flanc est du territoire de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Selon un communiqué de presse du ministère néerlandais de la Défense, des soldats néerlandais contribueront au transport de la brigade de l’armée américaine à travers le pays de début janvier à début février, avant que celle-ci ne poursuive sa route vers la Pologne et la Lituanie.

La brigade de l’armée américaine qui traversera le pays comprend 1 275 véhicules, dont de nombreux chars M1 Abrams, des véhicules de combat d’infanterie Bradley et d’autres équipements, qui seront ensuite acheminés vers l’Europe de l’Est.

La brigade de l’armée américaine qui traversera le pays comprend 1 275 véhicules, dont de nombreux chars M1 Abrams, des véhicules de combat d’infanterie Bradley et d’autres équipements, qui seront ensuite acheminés vers l’Europe de l’Est. [EPA-EFE/ROBERT GHEMENT]

La brigade américaine devrait rester en Pologne et en Lituanie durant six mois.

En décembre, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, avait appelé les États membres de l’Alliance à fournir davantage d’armes à l’Ukraine.

« J’appelle les alliés à faire davantage. Il est dans tous nos intérêts de sécurité de faire en sorte que l’Ukraine l’emporte et que [le président russe Vladimir] Poutine ne gagne pas. »

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN

Une semaine auparavant, les États-Unis avaient annoncé près de 2 milliards de dollars d’aide militaire supplémentaire pour l’Ukraine, comprenant notamment le système de défense aérienne Patriot, qui offre une protection contre les avions, les missiles de croisière et les missiles balistiques.

Laisser un commentaire