La France va-t-elle reconfiner des régions ?

La France va-t-elle reconfiner des régions ?

Un nouveau Conseil de défense est prévu ce mercredi 17 mars. Pourra-t-on éviter un nouveau reconfinement en France ? La situation sanitaire est particulièrement préoccupante en Île-de-France, en raison de la pression dans les hôpitaux, très importante.

Ile de France sous pression

Le reconfinement de nouveaux territoires en France semble de plus en pus imminent. Ce lundi 15 mars, en déplacement à Montauban, Emmanuel Macron a fait un pas vers un confinement élargi à de nouvelles zones dans les jours qui viennent.

“Nous aurons à prendre dans les jours qui viennent, sans doute, de nouvelles décisions” – “J’ai demandé au gouvernement de travailler pour que dans les prochains jours nous puissions redonner de la visibilité à nos concitoyens”, a-t-il ajouté, évoquant des mesures “adaptées et proportionnées”.

Le chef de l’Etat, lors d’une conférence de presse.

Ces propos interviennent au lendemain de l’interview de Jean Castex, interrogé sur la chaîne Twitch du journaliste Samuel Etienne ce dimanche 14 mars.

Le Premier ministre a particulièrement visé l’Ile-de-France, en proie à une tension hospitalière particulièrement prononcée, à tel point que des transferts de patients en réanimation ont déjà eu lieu. A propos du reconfinement en région parisienne, le chef du gouvernement a estimé que “s’il est nécessaire, comme on l’a fait ailleurs, comme on l’a fait avant, nous y procéderons”. 

“Le reconfinement n’est pas le scénario numéro un sur la pile de Matignon, mais on ne peut pas dire que c’est exclu non plus”

Une source proche de l’exécutif à LCI.

Il semblerait que le gouvernement réfléchisse encore sur la méthode à adopter. “Chaque lit compte”, a indiqué Gabriel Attal, dimanche. Le but est donc d’éviter une saturation incontrôlable des hôpitaux franciliens qui mènerait à un tri entre les patients. “On attend de voir”, ajoute la source de la chaîne info. Un énième conseil de défense sanitaire se tiendra ce mercredi et avec la conférence de presse hebdomadaire le lendemain, des annonces sont redoutées. 

Des reconfinements locaux en mars 2021 

Si l’on observe attentivement les bilans quotidiens de l’épidémie, il semblerait que l’hypothèse de nouveaux confinements partiels ait bien plus de sens en ce mois de mars qu’en janvier. Plusieurs membres du gouvernement dont le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont insisté ces dernières semaines sur le caractère très hétéroclite des indicateurs selon les territoires. Une situation qui justifierait les reconfinement locaux plutôt qu’un troisième confinement national après ceux de mars-avril et de novembre-décembre dernier.

Depuis, le gouvernement a opté pour cette solution dans trois territoires : l’agglomération de Dunkerque, le littoral des Alpes-Maritimes et le département du Pas-de-Calais. Le caractère national du confinement semble pour l’instant toujours repoussé, l’exécutif semble toujours privilégier la piste d’un reconfinement régionalisé. 

Cette approche est jugée “plus que jamais pertinente lorsqu’on voit les écarts entre régions”, a notamment répété Olivier Véran, lors de la dernière conférence de presse gouvernementale. 23 départements restent encore sous la menace d’une mise sous cloche, après leur placement en surveillance renforcée.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire