La France en troisième position pour les dépenses de retraite en Europe

La France en troisième position pour les dépenses de retraite en Europe

décembre 2, 2019 0 Par Philippe Crevel

Selon le classement d’Eurostat, la France se classe juste derrière l’Italie et la Grèce pour les dépenses de retraite rapportées au PIB.

Sans les réformes engagées depuis 1993, notre pays se situerait au premier rang. Ces réformes permettront d’économiser près de 6 points de PIB d’ici 2040. L’ensemble des pays européens ont mis en œuvre des réformes visant à stabiliser voire diminuer le poids des dépenses de retraite. Trois pays ont mené des réformes systémiques, la Suède, l’Allemagne et l’Italie. Toutes ont joué sur l’âge de départ à la retraite.

La France est, avec la Grèce, le pays ayant le pays le plus faible âge légal de départ à la retraite. La moyenne se situe à 65 ans. Plusieurs pays ont prévu de le porter à 67 ans dans les prochaines années (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Espagne). Le Danemark a décidé de porter progressivement l’âge de départ à la retraite à 68 ans d’ici 2030. En revanche, deux pays européens ont préféré abandonner leur programme de report de l’âge de départ, la République Tchèque qui a décidé de maintenir la retraite à 65 ans et la Pologne qui a opté pour un retour de la retraite à 65 ans pour les hommes et à 60 ans pour les femmes. L’âge de départ était prévu pour atteindre dans les prochaines années 67 ans.

Plusieurs pays ont lié l’âge de départ à la retraite à l’espérance de vie. C’est le cas du Danemark, de la Finlande, de l’Italie, des Pays-Bas, du Portugal et de la République Slovaque.

Publicités