la Fête de la Musique, demandez le programme !

la Fête de la Musique, demandez le programme !

1981, Mitterand arrive au pouvoir en France, les médias sont libérés de l’emprise étatique et la culture qui a soutenu le nouveau président trépigne d’impatience pour pouvoir s’exprimer librement et partout… C’est dans dans ce contexte que Jack Lang, fraîchement nommé ministre de la Culture, initie la création d’un événement mettant la musique à l’honneur

C’est Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse, qui est chargé de créer cette immense manifestation populaire, qui serait organisée chaque année, le jour du solstice d’été, partout en France. La première Fête de la musique a lieu le 21 juin 1982 : c’est un succès. Des milliers d’événements naissent au quatre coins du pays, rassemblant les amateurs de musique et les artistes, pour une gigantesque fête populaire.

« Il fallait un événement qui permette de mesurer quelle place occupait la musique dans la vie individuelle et collective. Un mouvement spectaculaire de prise de conscience, un élan spontané pour alerter l’opinion et peut-être aussi… la classe politique. C’est pourquoi le ministère de la Culture a eu l’idée d’organiser une Fête de la Musique en 1982. Une fête non-directive, qui rassemble tous les Français pour qui la musique compte. Faites la fête ! Faites de la musique ! »

Maurice Fleuret dans Télérama en 1983

120 pays célèbrent la Fête de la Musique

Aussi, très vite, la Fête de la musique, qui s’est emparée de la France et des Français, dépasse les frontières : depuis 2017, on comptabilise plus de 120 pays à célébrer la musique le même jour. On fait le point pour vous.

Cette année, sur fond de crise sanitaire, la Fête de la musique à l’international se réinvente à nouveau pour pouvoir célébrer la musique et la diversité des pratiques et des expressions musicales, malgré les contraintes de distanciation sociale. Entre évènements en ligne et en présentiel, les organisateurs vous proposent aux 4 coins du monde des programmes originaux.

En France, les mini-concerts

En plus de la fin du masque en extérieur et du couvre-feu, les Français ont appris qu’ils pourront profiter de mini-concerts dans les bars et restaurants le 21 juin. Sur Franceinfo, Roselyne Bachelot a aussi annoncé que le protocole sanitaire serait allégé pour la Fête de la musique. 

L’évènement majeur c’est le concert géant à Paris. Avec plus de quarante artistes et une centaine de chansons, le concert sur le célèbre court Philippe-Chatrier promet de faire danser les Parisiens. Les 4000 spectateurs attendus pourront se déhancher sur des morceaux de pop française actuelle mais aussi sur des tubes des années 80. Au programme : Texas, Vianney, Patrick Bruel, Clara Luciani, Pascal Obispo, Eddy de Pretto ou encore Gilbert Montagné et Jean-Pierre Mader. La soirée battra son plein de 19 à 22h (CET) et sera présentée par Garou et Laury Thilleman. Diffusé sur France 2 en direct et rediffusé sur TV5MONDE, le show sera complété par une scénographie signée Kamel Ouali. 

Les Instituts français donnent le La

Comme chaque année c’est le réseau des Instituts Français qui se mobilise dans le monde pour faire découvrir la chanson française. Si un grand nombre d’acteurs du réseau culturel français vont proposer des éditions en ligne, il y a aussi des évènements publics de prévu là où c’est possible. Renseignez-vous auprès de votre consulat.

Au Liban, la musique au Balcon

Dans ce pays meurtri par 2 années de crise financière en plus de la pandémie, L’Institut Français s’ouvre à tous les Libanais, amateurs comme professionnels. L’IF les invite à réinvestir l’espace public, les balcons et les jardins pour faire résonner la musique à travers tout le Liban et la partager avec le public en postant des vidéos sur les réseaux sociaux avec les hashtags #FDLMLiban et #3altarik. L’Institut français du Liban partagera les vidéos tout le week-end sur Facebook @Fête de la Musique – Liban et Instagram.

Du côté des concerts en présentiel, l’Institut français a collaboré avec des partenaires libanais pour le choix des groupes musicaux et des artistes. La musique étant un patrimoine culturel, une grande variété musicale sera à l’honneur, de la dabké au reggae remixé en passant par le hip-hop et l’électro.

A Casablanca, l’IF ouvre ses portes à tous

Tous les musiciens de Casablanca ont été invités à investir, avec leur instrument, les différents espaces de l’Institut. Pour y assister, il vous suffira de vous promener dans les différents bâtiments de l’IF : 121, 123, le nouveau bâtiment Campus France et même le parc Mohamed Abdou.

Au Cameroun, l’institut descend dans les rues

L’Institut Français du Cameroun à Douala délocalise la Fête de la Musique et part à la rencontre du public dans différents arrondissements de la ville. Pour cela, l’IFC s’associe à divers lieux partenaires pour diffuser des artistes et groupes musicaux. Tous les soirs, depuis le 16 et jusqu’au 21 juin, six soirées de concerts sont organisées dans 6 lieux différents.
De plus, trois projections du documentaire “Tonton Manu”, en hommage à Manu Dibango, seront programmées le dimanche 27 juin et lundi 28 juin 2021.

4ème édition en Indonésie

Pour cette quatrième édition de la Fête de la Musique en Indonésie, l’Institut Français d’Indonésie collabore pour la deuxième fois consécutive SRM et ses talentueux artistes, tous issus d’horizons très différents. Ensemble, ils célèbreront la Fête de la Musique le dimanche 20 juin 2021, de 13h00 à 21h00. Les performances seront diffusées en direct sur la chaîne YouTube de l’Institut Français d’Indonésie à partir de 13h00.

Du jazz au hiphop en passant par la musique électro et des néophytes aux professionnels reconnus de l’industrie de la musique, cette quatrième édition promet des prestations de haut vol ! En ligne ou sur place, ne manquez surtout pas les performances épiques de Guernica Club, Sunwich, Groovebox Story, Bilal Indrajaya, Leonardo Ringo, Basboi et des nombreux DJs qui seront présent! Vous pourrez également retrouver la performance jazz de l’artiste français Maher Beauroy au Cosmik Carnaval.

Les IF ouvrent leurs collections en ligne

Il y d’autres évènements, mais beaucoup moins que lors de l’édition 2019. Les contraintes sanitaires sont toujours en place dans de nombreux pays, c’est pourquoi le réseau des Instituts français souhaite mettre en lumière ses ressources afin de nourrir tous les francophones en ouvrant à tous des dispositifs tels que La Collection, la plateforme IFcinéma ou encore Culturethèque.

Les Alliances françaises, l’autre réseau

La musique porte souvent la langue. Le réseau d’apprentissage du français pour adultes, l’Alliance Française, l’a bien compris. Elle propose depuis de nombreuses années via ses agences éparpillées dans le monde de nombreux évènements liant musique et la langue française.

A Panama, on réfléchit en musique

La Mairie de Panama, « Alianza Sonoras » de l’Alliance Française et du Centre Culturel International, propose des concerts et une table ronde à l’occasion de la Fête de Musique avec des artistes de divers genres musicaux et des experts dans des sujets liés à l’industrie musicale.

1 concert à Madagascar

En partenariat avec Telma Madagascar, l’Alliance Française organise un concert d’exception avec les artistes Samoëla, Mami Bastah, Faniry Quartet et Jesus Soldiers le samedi 19 juin.

Et des rencontres en ligne

En Europe, l’Entente des Associations Francophones aux Pays-Bas, la fédération des Alliances françaises des Pays-Bas et les Alliances françaises de La Haye, Utrecht, Amsterdam, Rotterdam et Bruxelles-Europe se sont réunis pour vous inviter au concert de Tess et les Moutons. C’est gratuit pour y participer il suffit d’envoyer un mail à l’adresse pour recevoir les accès : info@torpedotheater.nl .

Au Royaume-uni, L’Alliance Française de Milton Keynes vous propose aussi une série de concerts et évènements en ligne.

TV5MONDEplus, des concerts et des docs gratuits pour fêter la musique

Grace à TV5MONDE et ses partenaires répartis sur tout la planète francophone, vous retrouverez via votre compte gratuit sur la plate-forme mondiale TV5MONDEplus, 4 émissions qui décryptent l’actualité musicale, 6 documentaires et 3 concerts inédits.. en plus des 5000 heures de programme mises à votre disposition. De quoi faire durer le plaisir

Laisser un commentaire