Japon : quarantaine ramenée à 3 jours sous conditions

Japon : quarantaine ramenée à 3 jours sous conditions

Le gouvernement a décidé de revoir par étapes les contrôles aux frontières, a déclaré à la presse le secrétaire général du gouvernement, Hirokazu Matsuno, en réponse aux informations de presse selon lesquelles la quarantaine pour les voyageurs d’affaires est ramenée de dix à trois jours.

Cet assouplissement entrera en vigueur dès lundi 08 novembre, et le plafond du nombre d’entrées quotidiennes sur le sol japonais pourrait être relevé de 3.500 à 5.000 personnes plus tard ce mois-ci, a déclaré la chaîne publique japonaise NHK.

Etre résident au Japon…

A condition d’être vacciné, il sera donc possible à partir de lundi 8 novembre 2021, 10h du matin heure japonaise, de bénéficier de la quarantaine réduite à trois jours pour tous les Japonais et résidents étrangers revenant au Japon.

Un test PCR négatif sera nécessaire pour sortir de la quarantaine le 4e jour.

…Ou y faire des affaires ou suivre des études

Des fédérations d’entreprises japonaises ou étrangères implantées dans l’archipel ont demandé au gouvernement d’assouplir les restrictions frontalières afin que le Japon s’aligne sur d’autres grandes économies. Les États-Unis et l’Union européenne autorisent l’entrée aux voyageurs de la plupart des pays à condition qu’ils aient une preuve de vaccination contre le COVID-19.

C’est finalement la position prise par les autorités. La quarantaine sera donc également réduite à trois jours pour les voyageurs d’affaires et les étudiants. Mais des contrôles sont prévus, ainsi il faudra soumettre une déclaration sur le planning prévu par la structure d’accueil (campus, entreprises nécessitant vos services, etc.) et s’engager avec une déclaration sur l’honneur sur les motifs de son voyage.

Soulagement chez les Français

Sur place, c’est un grand soulagement à quelques semaines des vacances de Noël. De nombreux Français expatriés sur place n’ont pas pu voir leur famille depuis plus d’un an. Les élus consulaires comme Thierry Consigny ont partagé l’info dès vendredi sur Facebook.

Laisser un commentaire