Gilets Jaunes : Baisse de la mobilisation et retenue dans les manifestations à Paris comme en régions

Gilets Jaunes : Baisse de la mobilisation et retenue dans les manifestations à Paris comme en régions

33.700 gilets jaunes ont manifesté en France, dont 4.000 à Paris

Selon le ministère de l'Intérieur, 33.700 personnes ont manifestants en France, dont 4.000 à Paris à l'occasion du vingtième samedi de mobilisation, ou acte 20, s'il faut encore faire le décompte. Cela représente une légère baisse de mobilisation de la part des Gilets jaunes, qui étaient 40 500 dont 5 000 à Paris, toujours selon le ministère de l'Intérieur, le samedi 23 mars.

32 interpellations à Paris

L'acte 20 des gilets jaunes à paris a donné lieu à 32 interpellations selon la préfecture de police de Paris, qui annonce ces chiffres pour la fin d'après-midi (17h). Par ailleurs, 21 personnes ont été verbalisées pour "participation à une manifestation non-autorisée sur le périmètre interdit". Les Champs-Elysées étaient en effet interdits de manifestation. A Montpellier, selon la préfecture de police, deux policiers ont été blessés en marge des manifestations des gilets jaunes. Huit personnes ont été interpellées.

Calme à Paris et heurts à Bordeaux

À Bordeaux, alors que le maire de la ville craignait des violences pour l'acte 20 des gilets jaunes, des tensions et des heurts ont éclaté entre des manifestants et les forces de l'ordre. Des casseurs auraient pris part au cortège. Les forces de l'ordre ont essayé de disperser les manifestants. À Paris, le rassemblement des gilets jaunes, qui se trouve maintenant au niveau du Trocadéro se déroule dans le calme.  Selon BFMTV, une dizaine de personnes seraient vêtues de cagoules noires.

Des tensions à Saint-Etienne

Plusieurs heurts ont été constatés à Saint-Etienne pour cet acte 20 des gilets jaunes. Des casseurs seraient présents dans le cortège rapporte Ouest-France et auraient commis des actes de vandalisme. Selon Le Progrès des hommes portant des cagoules auraient tenté de mettre le feu à une poubelle et auraient affronté des gilets jaunes pacifistes

8 053 contrôles préventifs à Paris

En parallèle la préfecture de police de Paris a mandaté les forces de l'ordre qui ont procédé à 8 053 contrôles préventifs dans la capitale. 25 individus ont été interpellés et 20 verbalisés pour "participation à une manifestation non autorisée". Le secteur des Champs-Elysées a été en effet interdit de manifestation, tout comme la semaine dernière.

Une nouvelle stratégie pour les gilets jaunes en avril ?

Éric Drouet, qui est présent dans le cortège des gilets jaunes à Bordeaux, a témoigné de la volonté de continuité du mouvement. Selon lui, des manifestations auront encore lieu durant le mois d'avril. Il a précisé que les rassemblements pourraient s'alterner entre les grandes villes en région et Paris. Il s'agirait là d'une "nouvelle stratégie", rapporte Sud-Ouest. Dans le cortège bordelais, suivi par Francis Lalanne, Jérôme Rodrigues a également été aperçu. "Nous on est en colère, et on vient exprimer notre colère", a-t-il déclaré l'AFP.

La rédaction avec l'AFP

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire