Frédéric Petit, un député des expatriés au bureau de l'assemblée franco-allemande

Frédéric Petit, un député des expatriés au bureau de l'assemblée franco-allemande

L’Assemblée commune a été instituée par l’accord parlementaire franco-allemand (APFA) approuvé le 11 mars 2019 par l’Assemblée nationale française.

Composée de cinquante membres de l’Assemblée nationale et de cinquante membres du Bundestag, l’Assemblée parlementaire franco-allemande se réunie au moins deux fois par an. Sa compétence principale est de veiller à l’application des traités de l’Élysée et d’Aix-la-Chapelle. Elle est aussi chargée de suivre les activités des Conseils des ministres franco-allemands et du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité. Elle s'implique dans les affaires internationales et européennes présentant un intérêt commun. Enfin elle doit formuler des propositions sur toutes questions intéressant les relations franco-allemand.

Visio-conférence pour la quatrième session de l'APFA

Ce Lundi 21 et mardi 22 septembre 2020, l’Assemblée parlementaire franco-allemande s'est réunie en visioconférence pour sa quatrième session depuis sa création du fait de la crise sanitaire.

Lundi matin, le groupe de travail sur le Pacte vert a auditionne Frans Timmermans, commissaire européen, vice-président, désigné au Green deal européen et à la Lutte contre le réchauffement climatique.

L’après-midi, l’Assemblée, réunie en plénière, elle a entendu Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, avant d’examiner le rapport annuel sur la coopération franco-allemande en 2019.

Ce Mardi, les parlementaires concluent leurs travaux en auditionnant Olivier Véran, ministre français des solidarités et de la santé, et Jens Spahn, ministre allemand de la santé.

Le député des Français d'Allemagne, Europe centrale, Balkans,  Frédéric PETIT  

Cet ingénieur, hautement qualifié, a parcouru le monde pour de grands groupes et comme indépendant afin de mener missions et chantiers. Au fil des expériences, Frédéric Petit s'est enraciné dans les pays d'Europe centrale dont il devient un fin connaisseur. Il rejoint en 2017 le Modem et se présente aux élections législatives. Il est choisi par nos compatriotes, profitant de la vague macroniste, Bayrou étant le grand allié de Macron aux élections législatives de juin 2017. En sus de son implication européenne, il est aussi très attentif à l'éducation à l'étranger et au rôle des élus consulaires.

Le député Petit, est membre de l’APFA depuis sa création en 2019, fervent partisan de l’amitié et de la coopération franco-allemande. Le député des Français établis en Allemagne va désormais pouvoir jouer un rôle plus actif au sein de cette assemblée et de contribuer au rapprochement des visions entre parlementaires des deux côtés du Rhin, face aux enjeux franco-allemands et européens. 

Le rôle du bureau de l'APFA

De tradition constante en France comme Allemagne, le Bureau détient, soit directement, soit par délégation de pouvoirs accordés à certains de ses membres, une compétence générale sur l’organisation et le fonctionnement interne de l’Assemblée. Il prévoir les sessions, choisis les débats, invitent les auditionnés. C'est le coeur de la coopération franco-allemande.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire