Fournitures scolaires : le casse-tête

Fournitures scolaires : le casse-tête

Que ce soit en France ou ailleurs, la course aux fournitures scolaires est le rituel de la rentrée. Entre les livres, les accessoires, les outils et autres exigences des professeurs ou des enfants, obtenir les fournitures est un casse-tête et souvent coûteux. Les Français de l’étranger ne sont pas exemptés que ce soit au sein des établissements français ou locaux. On fait le tour des astuces pour les expatriés.

Votre enfant est scolarisé dans un établissement français

Les écoles, collèges et lycées homologués par l’AEFE sont comme en France autonomes quant au matériel nécessaire, ce sont mêmes les instituteurs et autres professeurs qui le plus souvent le détermine en fin d’année précédente.

Ainsi, selon l’établissement dans lequel est inscrit votre enfant, les besoins sont différents, et bien évidemment la « classe » qu’il ou elle va rejoindre influe sur les fournitures demandées. Alors comment faire des économies dans cette situation, surtout que les expatriés ne sont pas éligibles à la « prime de rentrée » distribuée en France ?

Les associations de parents d’élèves

Premier réflexe : vous rapprocher des associations de parents d’élèves présentes dans votre établissement, il y en a au moins une par école. Souvent ces dernières organisent des bourses aux livres et autres produits en fin d’année ou juste avant la rentrée, d’autres organisent carrément des achats groupés réalisés en France et expédiés dans le pays concerné.

Les librairies spécialisées

Dans les pays francophones ou aux liens plus importants avec notre pays comme en Europe ou en Afrique, des librairies spécialisées se sont souvent créées aux abords des établissements. Elles organisent elles aussi des achats groupés ou des promotions pour répondre aux besoins des petits élèves français.

Les achats en France

Dernière solution, c’est d’avoir prévu de partir avec la liste de fournitures lors de vos vacances estivales en France. Dans les supermarchés de l’hexagone, dès début août, vous pouvez retrouver les produits standards régulièrement demandés par le corps professoral.

Vous l’avez oubliée, vous êtes déjà rentré sur votre lieu de résidence ? D’autres options sont encore possibles ! L’achat en ligne suivi avec un service de reexpédition, vous devez simplement passer commande sur un site français, indiquer l’adresse de votre service de réexpédition comme Ubidoca et prendre les dispositions nécessaires avec la société.

Plus économe, demander à Mamie ou à beau-papa d’aller faire les courses pour vous et vous renvoyer l’ensemble par courrier postal. Attention aux délais et aux risques douaniers.

Qui dit rentrée scolaire, à l'AEFE ou dans un établissement local, dit fournitures scolaires ! Où les trouver ? Où faire des économies ?

Votre enfant est scolarisé dans un établissement local

Face aux coûts des établissements français et à la complexité du système de bourses, la majorité des parents expatriés font le choix d’inscrire leurs enfants dans le système scolaire de leurs pays de résidence.

Et alors là c’est un peu la roulette russe ! En effet, tout dépendra de l’état du système scolaire auquel vous serez confronté. En Europe, vous retrouverez facilement vos marques, les écoles et autorités de tutelle qui organisent régulièrement des achats groupés ou des bourses aux fournitures scolaires, un peu comme on peut le retrouver en France. Sinon il reste les boutiques locales avec l’avantage que les besoins seront connus, car communs au territoire où vous vous trouvez à la différence des établissements français.

Laisser un commentaire