Fin des tests PCR pour la France sous conditions

Fin des tests PCR pour la France sous conditions

Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’Etat a indiqué ce matin sur BFMTV que les personnes arrivant de pays déclarés « vert » et étant vaccinées pourront dès le 9 juin aller en France sans test PCR.

L’été à sauver

La France s’apprête donc à rouvrir ses frontières. A compter du 9 juin, les expatriés et touristes étrangers pourront revenir dans l’Hexagone à condition de respecter certaines règles.

« Il faut concilier le principe de mobilité avec le principe de sécurité sanitaire parce que rien ne serait pire que de retomber dans une énième vague Covid dans quelques semaines ou dans quelques mois parce qu’on n’aurait pas pris assez de précaution »

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme et des Français de l’étranger sur RMC et BFMTV ce vendredi 4 juin 2021

il faudra avoir reçu l’un des 4 vaccins reconnus en Europe: Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen. On ignore cependant si une seule dose suffira ou s’il faudra avoir reçu de ces deux doses pour être exempté de test PCR. Logiquement, cette mesure, anticipant le certificat numérique européen du premier juillet, devrait reprendre la norme européenne, soit une vaccination complète (2 doses si nécessaires).

Campervan moving through a lavender field in Provence, France

Des mesures selon un code couleur

Pour organiser ce retour des touristes, le gouvernement « a travaillé sur des codes couleurs » en classant « les pays selon trois zones ». Ainsi, les pays « où il n’y a pas de circulation active du virus ni de variant préoccupant » seront classés en zone verte.

Source : ministère des Affaire étrangères français

Arrivée depuis un pays vert

Les voyageurs vaccinés et en provenance d’un pays vert n’auront plus à fournir un test PCR négatif. Ce sont des pays classés ainsi en raison d’une faible circulation active du virus et pas de variant dangereux. Cela concerne l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne ainsi que l’Australie, la Corée du sud et Israël.

Arrivée depuis un pays orange

Pour les pays en orange, le test PCR ou un test antigénique sera demandé, ce qui constitue un assouplissement. Les voyageurs pourront aussi se soumettre à une septaine volontaire. La grande majorité des pays dans le monde se retrouvent dans cette catégorie, comme ceux d’Asie ou d’Afrique, Maghreb inclus.

Arrivée depuis un pays rouge.

Pour les déplacements depuis les pays classés en rouge, les motifs impérieux demeurent en place pour les non-nationaux. La « zone rouge » réunit les « pays où le virus circule de façon assez active avec des variants préoccupants », a encore détaillé Jean-Baptiste Lemoyne sur BFMTV. Il s’agit notamment de l’Afrique du Sud, du Brésil ou de l’Inde. Les voyageurs de ces pays ne pourront donc pas venir dans l’Hexagone pour le loisir, qu’ils soient vaccinés ou non.

Reconnaissance de la vaccination

Aucun dispositif particulier n’est prévu, il suffira donc de présenter une attestation de vaccination émise par un établissement ou médecin de votre pays de résidence, à condition que ce soit bien un vaccin reconnu par l’Union européenne.

Cela représente une faille dans le cadre du nouveau dispositif du certificat numérique européen qui lui exigera une certification du vaccin via un traceur numérique. La France, voulant préserver son été touristique, met à mal la solidarité européenne.

Laisser un commentaire