Europe et Démocratie, même combat.

La campagne pour les élections européennes s’achève. Elle a été décevante, comme toutes les campagnes. C’est un peu la règle du jeu. En Inde, aux Etats-Unis, au Brésil aussi, les campagnes furent décevantes. C’est une constante de la démocratie de décevoir ses partisans. Et pourtant, quelle chance ! Et quel succès à travers le monde, qui n’a jamais connu autant de pays démocratiques. La démocratie, c’est un peu comme l’Europe, elle est toujours en crise. Tout le monde la critique et la méprise, mais c’est ce qui marche. Démocratie en crise, Europe en crise,  à voir.

L’Europe souffrirait de défauts congénitaux :

Ce serait une création américaine. C’est sans doute pour quoi les Américains, depuis la chute du Mur de Berlin, ont rejoint les Russes dans l’ambition de la diviser et la détruire. Il n’y a que les Européens qui sont pour l’Europe, normal.

Ce serait le temple du « néolibéralisme » (si ce terme a un sens). C’est pourquoi dans le monde, les pays où les inégalités sont les moins grandes, où la part de la population sous le seuil de pauvreté est la plus basse, sont quasiment tous en Europe.

Ce serait une économie de libre échange « naïve ». C’est pourquoi elle est la première puissance commerciale du monde, représente trois le volume d’échange de la Chine ou des Etats-Unis, avec un solde commerciale largement excédentaire.

Sa monnaie, l’Euro serait un échec. C’est pourquoi elle est la deuxième monnaie de réserve mondiale et représente dix fois le Yuan. Que 48% des exportations européennes se font désormais en Euros plutôt qu’en dollars. Que les taux européens sont les plus bas du monde (avec le Japon). C’est pourquoi La Grèce s’y est accrochée comme une désespérée.

L’Europe serait une « passoire ». Tout les malheureux de la terre y accourent. Il y avait déjà plus de 300.000 réfugiés par an en France en 1958, avant l’Europe, presque autant qu’aujourd’hui. C’est pourquoi Les Etats européens, malgré leurs divergences sur la crise des réfugiés et le droit d’asile, confient de plus en plus de responsabilité à Frontex, et ont laissé l’UE négocier avec la Turquie.

L’Europe serait incapable de se défendre seule. C’est pourquoi la France seule dépense plus en budget militaire que la Russie. Les dépenses militaires européennes représentent le deuxième budget militaire mondial.

L’Europe oublierait l’homme, ne jurerait que par le marché et l’économie. C’est pourquoi les écoles, la médecine, les universités y sont tant subventionnés, presque gratuites. L’espérance de vie y bat des records.

Enfin l’Europe serait contre les Nations. C’est sans doute que les Nations  n’avaient pas tendance à se détruire entre elles. L’Europe les unit, et défend même les minorités nationales au sein de chaque nation. On oublie que les Etats-nations sont des inventions récentes, comme les passeports, et assez factices quand on regarde de près l’histoire, la culture et les frontières.

Certes, l’Europe a beaucoup de défauts  et pourrait mieux faire dans beaucoup de domaines. Comme la démocratie. C’est pourquoi il faut des démocrates et des Européens pour s’en soucier. Sinon qui ? Et qui, ailleurs, dit mieux, ce que peut être une civilisation humaniste ?

Laurent Dominati 

A. Ambassadeur de France
A. Député de Paris

Président de la société éditrice du site Lesfrancais.press

Laisser un commentaire