Des résultats qui se font attendre

Des résultats qui se font attendre

Les résultats des élections consulaires se font attendre ! Alors que les indiscrétions ont commencé avant, même, la fin du scrutin à l’urne, la direction de l’administration consulaire et des Français de l’étranger bloque toujours la diffusion officielle des résultats dans les plus grosses circonscriptions. Même les sénateurs et députés ne comprennent pas l’entêtement de la directrice de l’administration de maintenir un embargo sur les scores réalisés par les différentes listes.

Il existe, donc, dans le milieu des Français de l’étranger, une fonctionnaire qui régit la vie des expatriés, Mme Haguenauer. Vous ne connaissez pas, c’est bien normal.. Cependant, elle dirige l’administration consulaire et des Français de l’étranger et elle en est le vrai ministre.

Education, Santé, Stafe (les fonds pour les associations), bourses Covid, mais aussi organisation des scrutins et publication des résultats, Mme Haguenauer est à tous les étages.

De multiples expériences

Diplomate depuis vingt-huit ans, c’est un peu une touche à tout dans le monde des expatriés.

Elle débute à Bonn en tant que diplomate d’échange où elle rejoint la Direction des affaires économiques et financières pendant deux ans. Ensuite, elle y découvre le domaine culturel, scientifique et technique avant d’être affectée à Ottawa, où elle est chargée des affaires politiques. Après un court passage au ministère de la Justice, elle est réintégrée au Ministère des affaires étrangères comme chargée de communication. Enfin, elle reprend le chemin de l’expatriation à Tunis dans la coopération culturelle avant de retrouver des fonctions politiques à Budapest et d’obtenir à Québec le poste de Consule générale adjointe.

En 2019, elle est nommée à la tête de la plus grosse direction du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, celle de l’administration consulaire et des Français de l’étranger.

crédit photo : www.loutardeliberee.info 

L’organisation du scrutin

Et c’est donc dans le cadre de ses nouvelles fonctions que Mme Haguenauer a eu en charge l’organisation de la deuxième élection des conseillers des Français établis hors de France.

Certains candidats, de tout bord, lui reprochent des dysfonctionnements dans les accès à la Liste Electorale Consulaire, etc. Certaines listes auraient eu accès aux numéros de téléphones des candidats, selon une source anonyme du bureau de vérification du vote électronique. Et du coté de la transmission des adresses emails pour le vote électronique, cela a aussi bugué selon notre source. En effet, dans certaines circonscriptions, des morts ont reçu leurs codes pour voter mais les nouveaux inscrits ou fraichement mis à jour, non.

Autre reproche souvent entendu, hier dimanche 31 mai, dans les bureaux de vote vides, le nombre et la répartition des lieux qui accueillaient les expatriés. Alors si le chiffre officiel, bien randomisé, fait apparaitre un taux de maintien du nombre de bureaux de 80%, là où les Français sont nombreux en Belgique, au Royaume-uni, aux USA, en Suisse, il y avait moins de 50% des emplacements mis en place en 2014.

Une participation toujours faible

Ainsi, pour exemple, même au coeur de l’Europe, en Belgique où résident 250 000 Français et où 93 000 étaient appelés à voter, il fallait parfois faire plus d’une heure de route pour rejoindre la plus proche urne. Voulant lutter contre la Covid, Mme Haguenauer a décidé de regrouper au maximum les Français dans des lieux clos et onéreux au lieu de multiplier les petits bureaux où ils auraient été plus commode de s’y rendre et où la sécurité sanitaire aurait été plus facile à contrôler. Etonnant !

Le résultat ? Une élection, qui malgré, un relatif succès du vote électronique, sera encore marquée par la faible participation, une défaite pour la Démocratie dans laquelle l’administration a sa responsabilité. Mais on ne peut que le supposer, via les retours de terrain, même ce chiffre n’a pas été divulgué.

Laisser un commentaire

2 Comments

  1. Je confirme l’acharnement qu’elle a mis a ne pas diffuser les resultats. Membre du bureau de vote electronnique il nous a fallu attendre 20h puis devoir photographier des ecrans d’abord de graphiques au lieu de resultats. ensuite trois circo dans l’ordre et immediatement un changement fut ordonné et les circonscriptions furent affichées dans n’importe quel ordre rendant quasiment impossible une quelqconque diffusion. Concernat les bureaux de vote 3 sites sur 5 supprimés en allemagne du sude ( dont 2 sur 3 dans le bade wurttemeberg. On pouvait aller dans un biergarten mais pas voter a l’urne à Karlsruhe par exemple alors que le bureau se situe en pleine foret dans une salle immense avec de nombreuse fenetres et portes donnant directement dehors. !! dans de nombreux bureaux pas d’affiches, a stuttgart le protrait d’une candidate accrochée au mur a l’entrée de l’isoloir ……..