Covid-19 : l'allocation pour les expatriés désormais versée pendant 4 mois

Covid-19 : l'allocation pour les expatriés désormais versée pendant 4 mois

L'allocation exceptionnelle mise en place par le gouvernement dans le cadre de la Covid-19 a alimenté les débats pendant de nombreux mois.

Difficile à obtenir, un dossier complexe à mettre en place, les écueils se sont multipliés, amenant à une sous utilisation des fonds affectés au soutien aux expatriés.

Déjà au cours de l'été, les conditions d'attribution avait été assouplies comme nous l'indiquions dans notre article du 22 juillet . En effet, en plus des critères classiques liés au revenu, au patrimoine ou à l'obtention d'une aide par le gouvernement de son lieu de résidence, les Consulats demandaient de démontrer que la famille en France ne pouvait venir au secours de l'expatrié... Suite aux remontées des élus consulaires et aux pressions des parlementaires, le gouvernement a donc exclu, en juillet, ce critère.

Une aide ponctuelle... désormais mensuelle

Un autre point cristallisait le mécontentement, la notion ponctuelle. En effet, après surmonté le parcours du combattant, le foyer concerné ne pouvait obtenir l'aide qu'une fois.

Le montant étant souvent symbolique de 45€ à 500€ par individu, les Français hors de France abandonnaient, fréquemment, les démarches.

Depuis début septembre, il y a donc une nouvelle évolution. L'aide peut être versée tous les mois jusqu'à la fin de l'année 2020 avec un maximum de 4 mois consécutifs.

Ceux, dont l'aide avait été concédée au cours de l'été, disposent, automatiquement, de cette nouvelle mesure.

Pour les autres, ils peuvent faire les démarches dès à présent pour en bénéficier jusqu'à la fin de l'année.

Pour rappel, le montant de l’allocation, fixée en euros, ne peut dépasser le «taux de base» des allocations.

Il varie en fonction des ressources du foyer mais aussi de la composition de la famille.

L’allocation est versée mensuellement en monnaie locale au taux de chancellerie en vigueur le jour du paiement.

Pour commencer vos démarches, vous devez contacter au plus vite la cellule sociale de votre consulat.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire