Canicule, incendies, l'été démarre violemment en France

L'exceptionnelle canicule qui s'abat sur la France a causé la mort de trois personnes supplémentaires dans le sud et dans l'est, rapportent samedi les autorités, portant à quatre le nombre connu de victimes de la chaleur sur le territoire national.

Dans le département du Vaucluse (sud) placé en alerte maximale, où le seuil des 40°C a été largement franchi vendredi, six personnes ont été hospitalisées en état d'hyperthermie depuis vendredi: l'une d'elles est décédée et pour une autre le "pronostic vital (est) engagé" a indiqué la préfecture.

Le département reste en vigilance "orange" à la canicule samedi et la préfecture met en garde contre "un risque d'orages modérés voire violents et accompagnés de grêle par endroits".

En outre, deux personnes sont décédées jeudi dans la ville de Cernay, dans l'est: selon le maire, Michel Sordi, il s'agit d'un octogénaire et d'un ouvrier trentenaire, tous deux victimes de malaises probablement liés à la canicule.

Jeudi, un couvreur de 33 ans qui travaillait sur un toit en pleine chaleur dans l'ouest était également décédé.

Depuis le début de la canicule lundi, neuf décès ont été signalés au total en France (4), en Espagne (2) et en Italie (2).

Des incendies

De nouveaux incendies touchaient samedi l'Espagne, où les températures restaient caniculaires comme dans le reste de l'Europe, ont annoncé les autorités. Plus de 700 soldats, des centaines de pompiers, des avions bombardiers d'eau, des hélicoptères et des véhicules anti-incendie combattaient quatre incendies dans le centre et le nord-est de l'Espagne, où les températures atteignaient 42 degrés Celsius. Un incendie qui s'est déclaré vendredi soir dans la ville d'Almorox (centre) a déjà dévasté plus de 2.000 hectares, se propageant dans la région de Madrid et provoquant l'évacuation d'un village, selon les services de secours.

A 60 km au sud-est, un autre foyer faisait rage près de la ville de Tolède, forçant 22 résidents à évacuer la zone où des avions bombardiers d'eau venaient en aide aux pompiers combattant les flammes au sol, a indiqué le gouvernement régional. Un troisième incendie touchait la région, à 60 km à l'ouest d'Almorox.

Dans le nord-est du pays, en Catalogne, un immense feu qui s'était déclaré mercredi et a depuis détruit des milliers d'hectares a enfin été maîtrisé et "est en train d'être stabilisé", a annoncé le gouvernement régional dans un communiqué.

Selon la météo espagnole, le thermomètre dépassait samedi 36 degrés dans la majeure partie du pays, avec des pics à 40 degrés ou plus dans le centre, dont Madrid, et le sud.

Du côté de la France, les pompiers du Gard tentaient toujours de fixer des feux samedi soir, après l'épisode de canicule exceptionnelle de la veille qui a provoqué une soixantaine d'incendie, ont annoncé la préfecture et les pompiers.

Depuis vendredi, journée classée en "vigilance rouge" canicule dans le département, jusqu'à samedi soir, 550 hectares sont partis en fumée, selon les pompiers. Deux nouveaux foyers, à Bellegarde et à Milhau, sont en cours d'être maîtrisés, selon la préfecture, qui précise que les Canadairs sont à l'oeuvre.

Ces nombreux incendies ont mobilisés 550 pompiers, dont 200 en renfort venus d'autres départements, 180 véhicules, 7 Canadairs et 2 trackers.

Les incendies ont aussi fait 20 blessés légers dont 19 parmi les pompiers. Au total six maisons et cinq hangars agricoles ont été brulés. Le travail de noyage complet de ces différents feux se poursuit samedi soir, selon les pompiers, qui maintiennent "une surveillance active".

En conséquence des incendies, dans le Gard, plusieurs foyers sont actuellement privés d'électricité selon la préfecture. Une trentaine à Bouillargue, environ soixante-dix à Saint-Gilles, une soixantaine au Caylar, et une autre trentaine à Meynes et Montfrin.

La majorité des feux se sont déclarés simultanément, portés par des vents chauds et la sécheresse extrême de la végétation. Vendredi, à Gallargues-le-Montueux (Gard), la température est montée à un niveau record, sans précédent en France, de 45,9 degrés.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire