Bilan de la campagne de vaccination française à Madagascar

Bilan de la campagne de vaccination française à Madagascar

Le vendredi 30 juillet, la campagne de vaccination française à Madagascar a pris fin. Le lot de 6000 doses du vaccin Janssen reçu le 3 mai expirait le 31 juillet. Nous avions interviewé l’ambassadeur lors du lancement de l’opération.

5700 européens vaccinés

Selon les indications fournies par l’Ambassadeur au Président du Conseil Consulaire, Jean Hervé Fraslin, plus de 95% des doses ont été utilisées. Notamment grâce au déploiement du dispositif dans 5 villes de province en juin puis à une accélération du rythme à partir du 15 juillet grâce à l’abaissement du seuil d’âge a été ramené de 55 à 18 ans. 73% des vaccinations ont été réalisées à Tananarive et 27% en province. Ouverte à tous les européens dans le cadre de l’Union européenne, les Français représentent, tout de même, 80% des vaccinés

Cette campagne avait été mise en place au printemps alors que le gouvernement malgache privilégiait les remèdes naturels.

le vaccin Covishiel enfin généralisé

Depuis les autorités locales, soutenues par le programme Covax, ont décidé de suivre les directives de l’OMS et ont mis en place leur propre campagne. En sus, Le vaccin Covishield utilisé par le Ministère malgache de la Santé publique (MSP) est homologué en Europe depuis le 16 juillet 2021.

Environ 197 000 personnes ont déjà été vaccinées par ce vaccin en mai, dont certains étrangers (Français et autres nationalités). Ils pourront recevoir une seconde dose dans les prochaines semaines. Pour cela Madagascar a reçu fin juillet plus de 300 000 doses du vaccin Janssen. Ces doses seront réparties par les services du MSP sur l’ensemble du territoire. Les étrangers résidents officiellement sur l’ile pourront demander à être vaccinés dans le cadre de cette opération.

Prise en charge locale

Désormais, il est, donc, recommandé aux Français souhaitant se faire vacciner et n’ayant pas pu l’être jusqu’à maintenant, d’être attentifs aux informations qui seront diffusées sur la campagne de vaccination du MPS et de demander à en bénéficier.

Une évaluation sera réalisée en septembre pour estimer les besoins restant éventuellement à satisfaire et l’opportunité d’une nouvelle action qui serait alors confiée à un prestataire dans le cadre d’un marché conclu par le Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE).

Laisser un commentaire